Bourse > Air france -klm > Air france -klm : La baisse s'accélère, le marché craint une année difficile pour Air France
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
5.220 € +3.61 % Temps réel Euronext Paris
5.110 €Ouverture : +2.15 %Perf Ouverture : 5.227 €+ Haut : 5.034 €+ Bas :
5.038 €Clôture veille : 4 529 500Volume : +1.51 %Capi échangé : 1 567 M€Capi. :

Air france -klm : La baisse s'accélère, le marché craint une année difficile pour Air France

AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM

(Tradingsat.com) - Alors que l'indice CAC 40 accentue ses gains et grimpe de près de 2% vendredi après-midi, le titre Air France-KLM creuse ses pertes dans un marché qui se prépare à une année difficile malgré les nets progrès réalisés par la compagnie aérienne en 2012.

Les investisseurs expriment peut-être aussi leurs doutes face au manque de visibilité de l'entreprise sur ses perspectives. Le cours de Bourse du groupe franco-néerlandais, qui était remonté en flèche depuis ses planchers historiques de la mi-juin 2012, chute désormais de plus de 5% sous les 8 euros.

Air France-KLM a comme prévu dévoilé des résultats en amélioration sur le dernier trimestre de l'année 2012, dans la lignée du troisième trimestre. La compagnie aérienne a réalisé de gros progrès, en s'appuyant notamment sur son plan Transform 2015 qui doit lui permettre de réduire sa dette en trois ans de deux milliards d'euros, pour la ramener fin 2014 à 4,5 milliards d'euros, et à réduire de 10% son coût unitaire hors carburant dans le même temps.

Transform 2015

Le groupe franco-néerlandais, dont la perte nette de 1,2 milliard d'euros en 2012 est largement imputable à Air France, a récolté les premières retombées de son plan de restructuration. Cependant, le chemin qui reste à parcourir est encore jalonné d'obstacles et 2013 "s’ouvre dans un environnement incertain, toujours marqué par une forte volatilité du prix du pétrole et des changes", a prévenu la compagnie.

Air France-KLM compte bien totalement déployer son plan Transform 2015 et "dans ces conditions, le groupe a pour objectif la poursuite de la réduction des coûts unitaires à change et prix du carburant constants et de la dette nette", a précisé le management.

Perte d'exploitation réduite

En 2012, la société a réduit sa perte d'exploitation à -300 millions d’euros, contre -353 millions d’euros au 31 décembre 2011, et augmenté son chiffre d'affaires de 5,2% à 25,63 milliards d’euros (+2,5% hors change).

A première vue, ces chiffres sont à peu près conformes aux attentes du consensus qui tablait sur un chiffre d'affaires de 25,5 Mds€ et un résultat opérationnel en perte de -304 M€.

Une année 2013 difficile

"L’amélioration significative de la compétitivité du groupe, la restructuration du réseau court/moyen- courrier, l’amélioration du produit et la réduction rapide de l’endettement demeurent les priorités du groupe", a commenté ce matin le CM-CIC, tout en indiquant que le contexte incertain "présage d’une année 2013 difficile". Le broker reste à "Achat" sur le titre avec un objectif de cours maintenu à 10 euros.

De son côté, Oddo évoque des résultats sans surprise avec un "léger mieux" sur la dette nette, mais également des objectifs 2013 qui "restent flous avec un recul supplémentaire mais non quantifié de la dette nette en dépit de sorties de cash supplémentaires d’environ 0,7 Md€, ainsi qu'une nouvelle baisse des coûts unitaires à change et carburant constants". Le bureau d'études confirme malgré tout un avis "Achat" et un objectif de cours de 9 euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...