Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Court et moyen-courriers, priorité du redressement d'air france
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
4.995 € +1.55 % Temps réel Euronext Paris
4.924 €Ouverture : +1.44 %Perf Ouverture : 5.011 €+ Haut : 4.900 €+ Bas :
4.919 €Clôture veille : 1 116 210Volume : +0.37 %Capi échangé : 1 500 M€Capi. :

Air france -klm : Court et moyen-courriers, priorité du redressement d'air france

Court et moyen-courriers, priorité du redressement d'air franceCourt et moyen-courriers, priorité du redressement d'air france

PARIS (Reuters) - Air France a placé lundi son activité court et moyen courrier au centre de son plan de redressement et a indiqué que le maintien de cette activité dépendrait d'une "profonde restructuration" et d'une réduction "drastique des coûts".

La filiale du groupe Air France-KLM a indiqué que son objectif était de revenir à l'équilibre dès 2013 pour le "point à point" (les liaisons ne transitant pas par un "hub") et en 2014 pour l'ensemble de l'activité court- et moyen-courrier.

Le plan de restructuration à l'horizon 2015 initié par la compagnie doit lui permettre de renouer avec l'équilibre en réduisant de 20% les coûts dont elle a la maîtrise, ce qui exclut entre autres les coûts de carburant.

"L'objectif de réduction des coûts de 20% est un minimum, faire moins compromettrait le redressement et l'avenir de la compagnie", a déclaré dans un communiqué Alexandre de Juniac, le PDG d'Air France.

Air France vise aussi a redresser son activité long-courrier et à faire contribuer davantage son activité de maintenance à la rentabilité du groupe.

Le groupe Air France-KLM a annoncé en janvier un plan de transformation sur trois ans qui se traduira notamment par une réduction de sa flotte, de son programme d'investissements et de sa dette.

Le mois dernier, il a annoncé avoir subi en 2011 une perte d'exploitation de 353 millions d'euros, contre un bénéfice de 28 millions en 2010, en raison notamment d'une hausse de 904 millions de sa facture de carburant, son premier poste de dépense. La perte nette annuelle, a atteint 809 millions.

Julien Ponthus et Tim Hepher, édité par Marc Angrand

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...