Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Alitalia finalise ses financements bancaires pour rester à flot
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
4.919 € -2.81 % Temps réel Euronext Paris
5.044 €Ouverture : -2.48 %Perf Ouverture : 5.062 €+ Haut : 4.900 €+ Bas :
5.061 €Clôture veille : 4 991 290Volume : +1.66 %Capi échangé : 1 477 M€Capi. :

Air france -klm : Alitalia finalise ses financements bancaires pour rester à flot

Alitalia finalise ses financements bancaires pour rester à flotAlitalia finalise ses financements bancaires pour rester à flot

MILAN (Reuters) - Alitalia est en train de finaliser des accords avec ses banques pour obtenir des financements promis l'an dernier et qui lui permettront de se maintenir à flot le temps de retrouver de nouveaux investisseurs, a déclaré lundi l'administrateur délégué Gabriele Del Torchio.

Ces prêts, d'un montant allant jusqu'à 200 millions d'euros, font partie du plan de sauvetage conclu en décembre et dont l'autre volet consiste en une augmentation de capital de 300 millions d'euros, le tout devant maintenir Alitalia en activité pendant six mois selon les estimations des analystes.

"Dans quelques heures nous signerons ces accords avec les banques qui apporteront à Alitalia des moyens financiers supplémentaires", a dit Gabriele Del Torchio à RAIRadio 1.

La compagnie espère ensuite conclure un partenariat avec Etihad Airways, tout en restant proche d'Air France-KLM.

Etihad et Alitalia ont annoncé ce week-end être en phase finale de la consultation des comptes ("due diligence"), procédure qui pourrait déboucher sur une entrée rapide au capital de la compagnie d'Abou Dhabi.

Ce faisant, Alitalia obtiendrait de nouvelles liquidités et pourrait réorienter comme elle le souhaite sa stratégie vers les vols à l'international.

AIR FRANCE-KLM "PARTENAIRE VITAL"

Le plan industriel révisé de la compagnie italienne - qui comprend pour environ 300 millions d'euros d'économies - et son endettement (813 millions d'euros à fin septembre) sont au coeur des négociations avec Etihad.

Selon une source proche d'Alitalia, Etihad a posé comme condition que les banques acceptent d'effacer une partie de la dette, ce qu'elles se refusent à faire jusqu'ici.

"Nous sommes dans la partie la plus délicate des négociations (...) mais je ne doute pas que chacun fera sa part", a reconnu Gabriele Del Torchio.

UniCredit, Intesa Sanpaolo, Monte dei Paschi di Siena et Banca Popolare di Sondrio sont les principaux établissements concernés.

Gabriele Del Torchio a estimé par ailleurs qu'Air France-KLM demeurait un "partenaire absolument vital" d'Alitalia, même si sa participation au capital est tombée de 25% à 7% à la suite de l'augmentation de capital à laquelle le transporteur franco-néerlandais s'est abstenu de souscrire.

"Nous avons un accord commercial avec eux qui durera au moins jusqu'en 2017, ils restent donc un partenaire viable", a-t-il dit.

Alitalia et Air France-KLM sont membres de l'alliance SkyTeam qui regroupe 19 compagnies aériennes.

Alexandre de Juniac, le PDG d'Air France-KLM, avait affirmé le 23 janvier que son groupe était prêt à examiner la possibilité de réinvestir dans Alitalia si les conditions d'une restructuration de la compagnie italienne étaient réunies.

Agnieszka Flak, Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...