Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Air France-KLM pas convaincu par le nouveau plan d'Alitalia
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
4.919 € -2.81 % Temps réel Euronext Paris
5.044 €Ouverture : -2.48 %Perf Ouverture : 5.062 €+ Haut : 4.900 €+ Bas :
5.061 €Clôture veille : 4 991 290Volume : +1.66 %Capi échangé : 1 477 M€Capi. :

Air france -klm : Air France-KLM pas convaincu par le nouveau plan d'Alitalia

Air France-KLM pas convaincu par le nouveau plan d'AlitaliaAir France-KLM pas convaincu par le nouveau plan d'Alitalia

ROME (Reuters) - Air France-KLM, premier actionnaire d'Alitalia, a voté contre le plan industriel révisé de la compagnie aérienne italienne lors du conseil d'administration réuni mercredi, a-t-on appris de source proche du dossier.

Alitalia a annoncé son intention de réduire sa flotte moyen-courrier et d'augmenter le nombre de ses vols internationaux.

"Air France a salué ce plan, mais le problème de la dette demeure, ils ont donc voté contre", a précisé cette source.

Air France-KLM s'est refusé à tout commentaire.

Dans un communiqué, la compagnie italienne a déclaré que son plan incluait de "sévères baisses de coûts" mais n'a pas évoqué les très lourdes suppressions de postes -jusqu'à 2.000- et les baisses de salaires qui figuraient, selon des sources interrogées cette semaine, parmi les propositions sur la table.

Alitalia a précisé que la nouvelle version de son plan prévoyait de réduire sa flotte moyen-courrier et d'accroître le nombre de ses vols internationaux et intercontinentaux dans le but d'augmenter le chiffre d'affaires en privilégiant le marché long-courrier, plus rentable.

Le conseil d'administration a également annoncé le report au 27 novembre de la date limite fixée à ses actionnaires pour souscrire ou non à son augmentation de capital de 300 millions d'euros, donnant ainsi un délai de réflexion au premier d'entre eux, Air France-KLM.

Une participation du groupe franco-néerlandais à cette augmentation de capital est hautement improbable en raison de l'absence de mesures pour réduire la dette de la compagnie italienne, a déclaré mardi une source proche du dossier.

Si Air France-KLM passe son tour, sa participation sera diluée de 25% à environ 7% du capital d'Alitalia.

Alitalia accusait à fin septembre une dette nette de 813 millions d'euros contre 946 millions fin juin.

Le ministre italien des Transports Maurizio Lupi a déclaré que Rome envisageait d'associer Alitalia à un partenaire basé dans le Sud-Est asiatique si Air France-KLM ne participait pas à l'augmentation de capital.

Alberto Sisto à Rome, avec Cyril Altmeyer à Paris; Marc Angrand et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...