Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Décision judiciaire favorable à la direction
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
4.919 € -2.81 % Temps réel Euronext Paris
5.044 €Ouverture : -2.48 %Perf Ouverture : 5.062 €+ Haut : 4.900 €+ Bas :
5.061 €Clôture veille : 4 991 290Volume : +1.66 %Capi échangé : 1 477 M€Capi. :

Air france -klm : Décision judiciaire favorable à la direction

tradingsat

(CercleFinance.com) - Objet de toutes les attentions depuis les événements rocambolesques du 5 octobre dernier, les relations entre la direction d'Air France et ses salariés, ou à tout le moins ses pilotes, pourraient prendre une autre tournure. Le tribunal d'instance de Bobigny (Seine-Saint-Denis) vient en effet de donner raison à la première dans le bras de fer qui l'oppose aux pilotes, lesquels ont fait 'capoter' les négociations dans le cadre du plan 'Perform 2020', ce qui rend très vraisemblable l'hypothèse de 2.900 suppressions de postes à l'horizon 2017. Sa décision oblige ces derniers à appliquer le plan de restructuration précédent, baptisté 'Transform 2015', qui prévoit notamment une hausse du temps de travail.

Signé en 2012, ledit plan, élaboré dans un contexte de pertes financières récurrentes et de concurrence accrue des compagnies low cost et du Golfe, avait aussi donné lieu à 5.500 suppressions de postes en 3 ans.

Vigoureusement soutenue par l'Etat ces derniers jours, la direction d'Air France avait porté plainte contre le refus des pilotes de travailler davantage à salaire équivalent. Elle avait en outre évalué à 13% seulement les gains de productivité, contre un objectif de 20%.

Le juge a ordonné ce jour l'arbitrage du président d'Air France Frédéric Gagey pour mettre un terme à la situation de blocage au sein du comité de suivi de Transform.

La compagnie aérienne devrait en conséquence entamer prochainement des discussions avec le SNPL (Syndicat national des pilotes de ligne) pour l'application concrète des dernières mesures. On imagine des tractations très compliquées au regard des rapports plus que tendus qu'entretiennent les 2 partis depuis de longs mois et alors que le dialogue social, pourtant nécessaire à la bonne restructuration d'un fleuron national désormais sérieusement menacé, n'a sans doute jamais été aussi houleux dans l'histoire d'Air France...

(G.D.)


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...