Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Air france en hausse en bourse, changement de direction en vue
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
5.146 € -1.23 % Temps réel Euronext Paris
5.230 €Ouverture : -1.61 %Perf Ouverture : 5.245 €+ Haut : 5.115 €+ Bas :
5.210 €Clôture veille : 1 107 720Volume : +0.37 %Capi échangé : 1 545 M€Capi. :

Air france -klm : Air france en hausse en bourse, changement de direction en vue

tradingsat

PARIS (Reuters) - L'action Air France-KLM signe lundi en fin de matinée la meilleure performance de l'indice SBF 120 à la Bourse de Paris, soutenue par une information de presse selon laquelle Pierre-Henri Gourgeon serait évincé dans la journée et Alexandre de Juniac nommé à la tête de la compagnie Air France.

Vers 11h30, le titre gagne 5,81% à 5,848 euros. Le SBF 120 progresse de 1,09% au même moment.

"C'est un électrochoc. On est un peu surpris car Air France n'est pas une compagnie qui a l'habitude d'agir comme ça. Cela étant, c'est plutôt une bonne nouvelle car Pierre-Henri Gourgeon n'a pas vraiment bonne presse auprès des analystes", explique un analyste sous couvert d'anonymat.

Un conseil d'administration extraordinaire est prévu dans l'après-midi, a confirmé une porte-parole du groupe.

Selon la presse, il devrait entériner le départ de Pierre-Henri Gourgeon, mis en cause en raison de résultats jugés mauvais et de mauvaises relations avec le président du conseil d'administration Jean-Cyril Spinetta.

Dans le cadre de la restructuration de la gouvernance du groupe, Pierre-Henri Gourgeon a été reconduit en juillet à la tête de la holding Air France-KLM pour un mandat de quatre ans.

Egalement selon la presse, Alexandre de Juniac, ancien chef de cabinet de Christine Lagarde à Bercy, devrait être nommé à la direction générale de la compagnie Air France, poste qu'occupait aussi Pierre-Henri Gourgeon avant la refonte de la gouvernance.

Des analystes jugent prometteur le tandem Spinetta-Juniac qui serait mis en place. Jean-Cyril Spinetta connait déjà l'entreprise alors qu'Alexandre de Juniace arrivera avec un "oeil neuf".

"On pense que le duo Spinetta-Juniac devrait pouvoir mettre en ouvre les mesures nécessaires à la restructuration de la société que Pierre-Henri Gourgeon aurait dû réaliser depuis plusieurs années", précise un autre analyste, tout en soulignant la difficulté à prendre de telles mesures alors que se profilent l'élection présidentielle.

"Ensuite, la décision semble avoir été prise dans l'urgence, il faudra donc du temps avant que l'on ne connaisse véritablement le nouvel organigramme de la compagnie", ajoute-t-il.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...