Bourse > Adp > Adp : Les Bourses européennes ouvrent en hausse
ADPADP ADP - FR0010340141ADP - FR0010340141
94.350 € +2.90 % Temps réel Euronext Paris
91.290 €Ouverture : +3.35 %Perf Ouverture : 94.460 €+ Haut : 91.290 €+ Bas :
91.690 €Clôture veille : 76 369Volume : +0.08 %Capi échangé : 9 337 M€Capi. :

Adp : Les Bourses européennes ouvrent en hausse

Les Bourses européennes ouvrent en hausseLes Bourses européennes ouvrent en hausse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mardi, portées par l'accord trouvé dans la nuit sur la dette grecque, qui permettra le déblocage d'ici quelques semaines d'une nouvelle tranche d'aide de plus de 40 milliards d'euros qu'attend Athènes depuis des mois.

À Paris, le CAC 40 progressait de 0,59% (+20,76 points) à 3.521,70 points vers 08h30 GMT. À Francfort, le Dax gagnait 0,6% et, à Londres, le FTSE 0,48%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 avance de 0,57%.

L'accord sur la Grèce, redevenu un point de fixation de la crise de la dette de la zone euro après en avoir été à l'origine, était largement attendu. Cela avait d'ailleurs permis à l'EuroStoxx 50 de signer la semaine dernière sa meilleure performance hebdomadaire (+5,3%) en près d'un an.

Après douze heures de discussions, les bailleurs de fonds d'Athènes, qui se réunissaient pour la troisième fois en autant de semaines, se sont mis d'accord sur une série de mesures représentant un allègement de dette de 40 milliards d'euros, l'objectif étant de ramener cette dernière à 124% du produit intérieur brut d'ici 2020.

Les ministres des Finances de la zone euro et le Fonds monétaire international (FMI) se sont également engagés à prendre de nouvelles mesures pour réduire la dette grecque "bien en-deçà" du seuil de 110% du PIB en 2022.

"Nous venons d'éviter la probabilité d'un défaut de la Grèce à court terme. Mais cela ne préjuge pas du long terme. (...) Et les perspectives de croissance de l'Europe restent assez médiocres", a noté Michael Hewson, analyste marchés chez CMC Markets.

Juste après l'annonce de l'accord, l'euro a atteint un plus haut d'un mois face au dollar dans les échanges en Asie, dépassant à un moment le niveau de 1,30 dollar pour un euro. Depuis l'ouverture de l'Europe, la monnaie unique stagne sous cette barre, les intervenants notant que l'accord était déjà largement inscrit dans les cours.

Sur le marché obligataire, les futures sur Bunds allemands reculant à la suite de l'accord sur la Grèce, tandis que, sur le marché secondaire, les rendements des obligations grecques, portugaises, espagnoles et italiennes à 10 ans étaient tous en recul.

Sur le marché pétrolier, le Brent est brièvement repassé au-dessus des 111 dollars le baril à la faveur de l'accord sur la Grèce. Le potentiel de hausse des cours est cependant limité par le spectre du "mur budgétaire" aux Etats-Unis.

Sans surprise, le compartiment bancaire (+0,84%) affiche l'une des plus fortes hausses sectorielles après l'accord sur la Grèce.

A la Bourse de Paris, l'action Rémy Cointreau prenait 1,73% à 84,60 euros après des résultats semestriels jugés solides. . Le titre Aéroports de Paris (ADP) reculait pour sa part de 1,64% après que JP Morgan a abaissé sa recommandation.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...