Bourse > Adp > Adp : Les Bourses européennes hésitent en début de séance
ADPADP ADP - FR0010340141ADP - FR0010340141
91.920 € -0.86 % Temps réel Euronext Paris
92.010 €Ouverture : -0.10 %Perf Ouverture : 92.640 €+ Haut : 91.830 €+ Bas :
92.720 €Clôture veille : 61 196Volume : +0.06 %Capi échangé : 9 096 M€Capi. :

Adp : Les Bourses européennes hésitent en début de séance

Les Bourses européennes hésitent en début de séanceLes Bourses européennes hésitent en début de séance

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une note hésitante et attentiste mercredi après que l'indice FTSEurofirst 300 eut enchaîné la veille une sixième séance consécutive de hausse à la faveur de nouvelles preuves d'une reprise de l'économie américaine et de différentes annonces de fusions-acquisitions, généralement symptomatiques d'une santé économique retrouvée.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,06% (+2,53 points) à 4.428,92 points vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,18% mais, à Londres, le FTSE cède 0,06%. Les indices paneuropéens EuroStoxx 50 et FTSEurofirst 300 avancent respectivement de 0,17% et 0,1%.

Après la publication, mardi, d'un indice ISM manufacturier en hausse pour le deuxième mois de suite en mars aux Etats-Unis, les statistiques américaines sont encore susceptibles de dicter la tendance ce mercredi avec les chiffres ADP sur l'emploi dans le secteur privé et les commandes à l'industrie.

Les acteurs de marché font le pari que ces données vont à leur tour confirmer que la première économie mondiale est sortie de sa torpeur hivernale. A cet égard, comme chaque mois, l'indicateur macro-économique le plus attendu sera celui des chiffres des créations d'emplois de mars, publié vendredi.

Dans un contexte de basse inflation, les prix producteurs dans la zone euro, programmés pour 09h00 GMT, seront suivis de plus près que d'habitude. Sur un mois, ces prix sont vus en baisse de 0,1%. Le consensus est de -1,6% sur un an.

Certains courtiers ont dit ces derniers jours que les risques de déflation étaient susceptibles d'inciter la Banque centrale européenne (BCE) à prendre des mesures d'assouplissement monétaire dès sa réunion de politique monétaire de jeudi. D'autres sont d'avis que la faiblesse des prix à la consommation est temporaire et tablent donc sur un statu quo jeudi.

Dans ce contexte, l'euro évolue en légère hausse face au dollar, non loin d'un pic de trois semaines. Le billet vert recule d'ailleurs par rapport à un panier de grandes devises internationales.

Les contrats sur Bunds allemands sont en léger recul tandis que les cours du pétrole sont stables, se remettant de leur chute de 2% mardi à la suite de l'annonce par les rebelles libyens de la réouverture imminente de ports pétroliers clefs.

L'action Metso, qui avait bondi de 19,43% mardi après que le groupe d'ingénierie écossais Weir avait confirmé envisager une fusion avec son concurrent, reperd 2,7%, l'Etat finlandais, actionnaire à hauteur de 11% de Metso via le fonds souverain Solidium ayant émis des réserves sur un tel rapprochement.

Le titre Deutsche Post prend 3,3% à la suite de l'annonce de nouveaux objectifs de résultats jusqu'en 2020 où figure notamment la prévision d'une progression moyenne de plus de 8% de son bénéfice d'exploitation chaque année, avec une hausse de 10% pour la division DHL.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...