Bourse > Adp > Adp : Le secteur privé américain a créé 214.000 emplois en février
ADPADP ADP - FR0010340141ADP - FR0010340141
91.920 € -0.86 % Temps réel Euronext Paris
92.010 €Ouverture : -0.10 %Perf Ouverture : 92.640 €+ Haut : 91.830 €+ Bas :
92.720 €Clôture veille : 61 196Volume : +0.06 %Capi échangé : 9 096 M€Capi. :

Adp : Le secteur privé américain a créé 214.000 emplois en février

tradingsat

NEW YORK (Reuters) - Le secteur privé aux Etats-Unis a créé 214.000 emplois en février, davantage que ce que prévoyaient les économistes, selon l'enquête mensuelle publiée mercredi par ADP, le spécialiste de l'externalisation de la gestion des ressources humaines.

Ce chiffre rassure sur la bonne santé du marché du travail aux Etats-Unis mais celui de janvier a été révisé en baisse et ADP a pointé quelques motifs d'inquiétude dans son rapport.

Quarante-neuf économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne 190.000 créations d'emploi en février, leurs estimations allant de 160.000 à 225.000.

Le nombre d'emplois créés en janvier a été révisé à 193.000 contre 205.000 annoncé il y a un mois en première estimation.

Ces données, publiées conjointement par ADP et Moody's Analytics, paraissent deux jours avant la publication des chiffres officiels de l'emploi aux Etats-Unis qui portent à la fois sur le secteur privé et le secteur public.

Les économistes interrogés par Reuters tablent en moyenne sur un total de 190.000 créations d'emploi, en hausse par rapport au nombre de 151.000 relevé en janvier. Pour le seul secteur privé, l'estimation moyenne est de 185.000 créations d'emplois contre 158.000 en janvier.

Le taux de chômage est prévu stable à 4,9%.

"C'est encore un très bon rapport, le marché du travail se porte bien", a déclaré Mark Zandi, chef économiste de Moody's Analytics, lors d'une conférence téléphonique avec la presse.

Si les entreprises continuent d'embaucher, le plein emploi pourrait être atteint en milieu d'année, a-t-il estimé.

Malgré sa tonalité générale positive, l'enquête ADP montre que le secteur manufacturier a perdu 9.000 postes, deuxième plus mauvais chiffre depuis cinq ans, tandis que le secteur financier n'en a ajouté que 8.000, le total le plus faible depuis août 2015.

(Richard Leong, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...