Bourse > Adp > Adp : Crédit suisse reprend la couverture et vise 90 euros
ADPADP ADP - FR0010340141ADP - FR0010340141
94.350 € +2.90 % Temps réel Euronext Paris
91.290 €Ouverture : +3.35 %Perf Ouverture : 94.460 €+ Haut : 91.290 €+ Bas :
91.690 €Clôture veille : 76 369Volume : +0.08 %Capi échangé : 9 337 M€Capi. :

Adp : Crédit suisse reprend la couverture et vise 90 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Crédit Suisse a repris ce matin la couverture du titre Aéroports de Paris (ADP) avec un conseil acheteur de 'surperformance' assorti d'un objectif de cours de 90 euros, contre 85 euros lors de la dernière note émise avant une période de restriction. Parmi les gestionnaires aéroportuaires du Vieux continent, ADP est la valeur préférée des analystes. Principaux arguments : une exposition émergente renforcée et une activité de détail bien orientée. En Bourse de Paris ce matin, l'action ADP prend 1,2% à 59,4 euros, soit un peu plus que l'indice CAC 40 actuellement en hausse de 0,8%.

Généralement, les analystes de la branche Recherche actions s'imposent une période restriction (à savoir, la suspension de leur suivi et de leur conseil sur un titre coté) lorsqu'une autre branche de l'entreprise de laquelle ils dépendent, typiquement la banque de financement et d'investissement, entre dans une relation d'affaires avec la société cotée en question lui donnant accès à des données financières sensibles.

La période de restriction étant maintenant levée, Crédit Suisse estime qu'ADP “est un actif à faible risque et de haute qualité dont l'activité de détail (en clair : les boutiques situées dans les galeries commerciales des aéroports, ndlr) est bien orientée”, indique la note de recherche. ADP est aussi le gestionnaire aéroportuaire préféré de Crédit Suisse en Europe.

Certes, l'acquisition par ADP de 38% de son homologue turc TAV pour 873 millions de dollars, annoncée en mars dernier, n'était pas bon marché : la prime payée est estimée par les analystes à 32%. Mais il s'agit d'un acteur de haute qualité dans le secteur, estime Crédit Suisse, qui accroît l'exposition d'ADP aux marchés à forte croissance et pourrait l'aider à se renforcer encore au Moyen-Orient.

En outre, “l'activité de détail suit une tendance favorable”, tant en termes de croissance que de génération de cash. “Les ventes de détail par passager dans les zones à accès restreint de l'aéroport (parisien) devraient passer de 15,1 euros en 2011 à 20,3 euros en 2015, soit au-delà de l'objectif de 17,4 euros fixé par ADP”, prévoit Crédit Suisse.

Enfin, en 2012, le trafic devrait croître de 2%, estiment les analystes, les ventes de 4% et l'EBITA (résultat d'exploitation ajusté, grosso modo) de 5%, alors que les prévisions du groupe prévoient une “croissance modérée”.

Après 3,22 euros en 2011 (et 1,76 euro de dividende), Crédit Suisse table sur un bénéfice par action ADP de 3,58 euros cette année (et 1,79 euro de dividende) puis de 3,75 euros en 2013.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...