Bourse > Adomos > Adomos : Pertes au 1er semestre sur des restructurations
ADOMOSADOMOS ALADO - FR0000044752ALADO - FR0000044752
0.050 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
0.050 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 0.050 €+ Haut : 0.040 €+ Bas :
0.050 €Clôture veille : 42 998Volume : +0.01 %Capi échangé : 17 M€Capi. :

Adomos : Pertes au 1er semestre sur des restructurations

tradingsat

(CercleFinance.com) - Adomos a clos la première moitié de son exercice 2011 sur une perte nette de 3,4 millions d'euros (- 0,27 euro par action environ), contre un bénéfice de 77.000 euros un an plus tôt. Un retour aux bénéfices n'est pas exclu sur la 2ème partie de l'année. Le groupe estime aussi qu'il pourrait devoir “renforcer sa structure financière”. A l'ouverture de la Bourse de Paris, le titre perd 9% ce matin à 0,2 euro.

Sur la période, le résultat financier s'est avéré négatif à hauteur de 528.000 euros, 'en raison d'une provision de 564.000 euros passée au titre d'une créance détenue par Adomos sur sa filiale à 100% Selectaux SA.'

Le distributeur en ligne d'actifs immobiliers d'investissement a subi une chute de 55% de ses produits d'exploitation qui sont revenus à 2,06 millions d'euros. Le résultat d'exploitation a lui aussi basculé dans le rouge, de + 289.000 euros au S1 2010 à - 2,9 millions d'euros au S1 2011.

'Adomos avait anticipé dès le deuxième semestre 2010 les nombreuses difficultés pénalisant le marché de l'investissement locatif en loi Scellier et qui se sont renforcées au cours du premier semestre 2011', commente le groupe.

Un plan de restructuration a été mis en place. Il se traduira notamment par une baisse des charges de personnel de 700.000 euros et des frais de fonctionnement de 600.000 euros dès juillet. En rythme annuel, ces économies atteindront 1,4 million et 1,2 million d'euros respectivement. En outre, les dotations aux amortissements et aux provisions baisseront de 1,3 million au 2nd semestre 2011.

Le groupe rappelle qu'il ne détient plus aucune action Acheter-Louer.fr depuis le 30 juin dernier et que le produit de cette cession a contribué à financer sa restructuration.

'Au total le point mort est abaissé de 2,6 millions d'euros par an dès le second semestre 2011', calcule le groupe.

En outre, le groupe a lancé en juin une nouvelle offre de service visant à fournir des contacts investisseurs qualifiés à ses partenaires (promoteurs nationaux, réseaux de CGP, banques et assureurs). “Les premières commandes reçues d'acteurs majeurs de ces secteurs, si cette dynamique positive se confirmait, pourraient permettre à la société d'être bénéficiaire dès le second semestre 2011”, pronostique Adomos.

Toutefois, le groupe estime qu'il pourrait nécessiter “un renforcement de sa structure financière” pour financer la montée en puissance de son réseau.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...