Bourse > Adocia > Adocia : Poursuit son envolée, rattrapage spectaculaire
ADOCIAADOCIA ADOC - FR0011184241ADOC - FR0011184241
52.490 € +1.72 % Temps réel Euronext Paris
51.600 €Ouverture : +1.72 %Perf Ouverture : 52.500 €+ Haut : 51.150 €+ Bas :
51.600 €Clôture veille : 11 385Volume : +0.17 %Capi échangé : 359 M€Capi. :

Adocia : Poursuit son envolée, rattrapage spectaculaire

ADOCIAADOCIA

(Tradingsat.com) - Au lendemain d'une flambée de 65%, Adocia poursuit vendredi matin son spectaculaire rebond, gagnant près de 30% supplémentaires à 18 euros après une demi-heure de cotation, dans des volumes d'échanges étoffés.

Dans le sillage des très fortes progressions déjà observées sur Genfit, Innate Pharma, Nanobiotix, Hybrigenics, Transgene, Pharming Group, Bioalliance Pharma… au cours des dernières semaines, le secteur des biotechnologies continue d’animer la cote parisienne.

Cette société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments «best-in-class» à partir de molécules thérapeutiques déjà approuvées, en particulier de protéines et d’anticancéreux, a annoncé le mois dernier la délivrance de deux brevets, l’un au Japon et l’autre aux Etats-Unis.

Par ailleurs, Adocia a acquis en décembre dernier une licence exclusive sur une nanotechnologie qui améliore l’efficacité des agents anticancéreux en ciblant leur action dans les tumeurs. Par ricochet, Adocia profite donc peut-être de l’engouement observé depuis quelques jours sur Nanobiotix, société spécialisée dans le développement d’approche révolutionnaire pour le traitement local du cancer reposant sur des nanoparticules.

Mais le marché a aussi les yeux rivés sur les prochains mois. Contacté par Tradingsat.com, Jean-Laurent Bruel, gérant du fonds Gestys Santé Biotech, dont Adocia est d’ailleurs la première position, rappelle que « deux types de résultats sont attendus à court terme : tout d’abord les résultats de l’étude de phase I/II sur la combinaison de deux insulines [l’insuline lente de référence de l’antidiabétique Lantus de Sanofi, et l’insuline analogue rapide du produit Humalog d’Eli Lilly, ndlr] au cours du premier trimestre, ainsi que les résultats de phase II sur l’Ultra Fast insuline ».

Jean-Laurent Bruel rappelle aussi la forte baisse du cours de bourse que l’annonce de l'arrêt de la collaboration avec le groupe pharmaceutique américain Eli Lilly avait provoqué l’été dernier. L’expérience de Gérard Soula, le PDG fondateur d’Adocia - qui avait auparavant fondé la société biopharmaceutique Flamel Technologies, cotée au Nasdaq - s’est en cela révélée précieuse. En effet, « Gérard Soula a doté Adocia de moyens financiers qui lui permettent de poursuivre seule ses développement cliniques », souligne le gérant.

Selon Jean-Laurent Bruel, « des résultats intéressants dans les études cliniques en cours pourraient avoir un fort impact en Bourse, d’autant plus dans un environnement redevenu très porteur pour le secteur depuis quelques semaines / mois », sous l’effet, en particulier, de l’intérêt des investisseurs américains.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...