Bourse > Adocia > Adocia : Des "dossiers solides" présentés "à de potentiels partenaires pharmaceutiques"
ADOCIAADOCIA ADOC - FR0011184241ADOC - FR0011184241
49.720 € -2.24 % Temps réel Euronext Paris
50.500 €Ouverture : -1.54 %Perf Ouverture : 50.580 €+ Haut : 49.500 €+ Bas :
50.860 €Clôture veille : 8 160Volume : +0.12 %Capi échangé : 340 M€Capi. :

Adocia : Des "dossiers solides" présentés "à de potentiels partenaires pharmaceutiques"

(Tradingsat.com) - Adocia a publié jeudi soir ses résultats du troisième trimestre 2014. La société de biotechnologie a fait état d'un chiffre d'affaires de 0,1 million d'euros, qui provient essentiellement des contrats de recherche portant sur la formulation des anticorps monoclonaux.

Au cours de la même période 2013, les revenus d’un montant de 4,7 millions d’euros correspondaient à l’amortissement du paiement initial (upfront payment) reçu en 2011 dans le cadre du contrat de licence signé avec Eli Lilly. Suite à la rupture du contrat en juillet 2013, le solde non amorti avait été reconnu en totalité en chiffre d’affaires sur le troisième trimestre 2013.

Sur les neuf premiers mois de l’année 2014, le chiffre d’affaires réalisé sur les collaborations en cours s’élève à 0,2 million d’euros. L’an dernier, les revenus étaient constitués essentiellement de l’amortissement du paiement initial reçu d’Eli Lilly, soit 5,6 millions d’euros.

Au 30 septembre 2014, la trésorerie et équivalents de trésorerie s'élèvent à 12,6 millions d’euros, à comparer avec un montant de 19,4 millions d’euros au 1er janvier 2014.

Les 6,8 millions d’euros consommés sur les neuf premiers mois de l’année (3,3 millions d’euros sur le troisième trimestre) ont permis, entre autres, de financer les différentes études cliniques portant sur les formulations d’insulines, pour lesquelles certains résultats ont déjà été publiés.

Le troisième trimestre a été marqué en particulier par les excellents résultats de l’étude clinique de phase IIa de dose-réponse comparant la formulation BioChaperone Lispro U100 testée à trois doses différentes à l’insuline commerciale Humalog d’Eli Lilly.

Le groupe a lancé deux études cliniques : une étude de phase IIa sur Hinsbet, la formulation d’insuline humaine à action rapide, chez les diabétiques de type1, et une étude de phase III lancée en Inde fin août 2014 sur BioChaperone PDGF-BB, le traitement de l’ulcère du pied diabétique.

Adocia a également poursuivi le développement de ses autres projets et prépare les dossiers pour le lancement de deux nouvelles études cliniques : une étude de dose-réponse sur la combinaison de l’analogue d’insuline à action lente glargine et de l’analogue d’insuline à action rapide lispro (BioChaperone Combo) qui devrait être lancée d’ici la fin de l’année.

« Notre position de trésorerie de plus de 12,6 millions d’euros nous permet de poursuivre activement le développement clinique de nos projets. Les résultats cliniques positifs obtenus récemment sur nos formulations BioChaperone Lispro U100 ultra-rapide et BioChaperone Combo sont majeurs. Ils nous ont permis de constituer des dossiers solides que nous présentons actuellement à de potentiels partenaires pharmaceutiques. En parallèle de ces discussions, nous avançons sur la préparation des programmes de Phase III prévus dès fin 2015 pour BioChaperone Lispro U100 et début 2016 pour BioChaperone Combo. », indique Gérard Soula, président-directeur général d’Adocia.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...