Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Wells fargo manque le consensus, le titre chute

Marché : Wells fargo manque le consensus, le titre chute

tradingsat

par Rick Rothacker et David Henry

(Reuters) - Wells Fargo a publié lundi un bénéfice en hausse au troisième trimestre, grâce à une baisse des coûts alloués aux créances douteuses, mais ce résultat a manqué de peu les estimations de Wall Street.

En outre, la quatrième banque des Etats-Unis a annoncé un recul du produit net des intérêts et son action cédait 5,8% vers 14h15 GMT.

Le bénéfice net trimestriel est ressorti à 3,84 milliards de dollars (2,78 milliards d'euros), soit 72 cents par action, contre 3,15 milliards de dollars, soit 60 cents par action, l'année précédente.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice par action de 73 cents au troisième trimestre, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Les provisions allouées aux créances douteuses ont reculé à 1,81 milliard de dollars contre 3,44 milliards un an auparavant.

"Nous ne pouvons pas changer le contexte économique, cependant nous avons travaillé dur pour maîtriser les variables qui pouvaient l'être", a déclaré le directeur général du groupe John Stumpf dans un communiqué. "La reprise économique a été plus lente et inégale que ce que tout le monde attendait."

Le produit net des intérêts a reculé de 5% à 10,54 milliards de dollars, et les marges nettes d'intérêt sont tombées de 4,25% à 3,84%.

La banque a par ailleurs annoncé une "forte croissance" de ses prêts: les prêts commerciaux ont augmenté de 3% sur le trimestre et l'ensemble du portefeuille de prêts a augmenté de 1,1% à 760 milliards de dollars.

Wells Fargo, qui est basée à San Francisco, souhaite accroître son produit net bancaire en dopant ses ventes de produits financiers à sa clientèle de la côte Est, à la faveur du rachat de Wachovia en 2008.

La banque a dit avoir achevé ce week-end de convertir à sa marque et à ses systèmes toutes les succursales de l'ex-Wachovia, dernière étape pour parachever la fusion.

Rick Rothacker en Caroline du Nord, David Henry à New York, Catherine Monin pour le service français, édité par Jean Décotte

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...