Bourse > Actualités > Points de marché > WallStreet : Partagé entre habillages de bilan et allègements

WallStreet : Partagé entre habillages de bilan et allègements

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street enchaine une seconde séance de très faible volatilité où le Dow Jones aura fluctué au sein d'une fourchette d'une cinquantaine de points (0,35% entre les extrêmes du jour).

L'indice phare consolide de -0,33% et retombe sous les 16.000Pts, le 'S&P' (-0,3%) semble valider l'ébauche d'un double-top sous les 1.808Pts et le Nasdaq s'effrite de -0,22% à 4.060Pts.

A l'issue d'une séance 'sans histoire' (et non sans enjeu puisque la FED commence à préparer les marchés au 'tapering') il y a peu d'anecdotes dignes d'intérêt: les opérateurs ont été frappés par la poursuite du rallye haussier sur Twitter (+6% à 52$) qui atteint une valorisation stratosphérique de 30Mds$ (pour un chiffre comparable à celui d'une PME dans l'agroalimentaire).

L'autre évènement symbolique, c'est la première nomination d'une femme, Mary Barra, à la tête d'un géant de l'automobile: elle va prendre la direction de General Motors (le titre a reculé de 1,2% à 40,40$, mais c'est principalement dû au désengagement de l'Etat Fédéral).

Wall-Street semble refuser de s'éloigner de ses sommets historiques à 8 séances de la journée des '4 sorcières' du vendredi 20 décembre.

Les actions US semblent profiter de la décrue du billet vert sous 1,3760/E... une chute très contre-intuitive puisque plusieurs membres éminents de la Réserve fédérale américaine ont confirmé hier les anticipations des investisseurs concernant une réduction des rachats d'actifs ('tapering').

'Quelle différence cela peut-il faire que la Fed procède au retrait du QE ce mois-ci ou dans plusieurs mois?', s'interrogent ce matin les stratèges de Société Générale.

Une enquête révèle désormais que seuls quatre 'primary dealers' (les principaux négociants de bons du Trésor, en prise directe et exclusive avec la FED) sur 17 tablent sur une réduction des mesures de soutien de la Fed la semaine prochaine', soulignent-ils toutefois.

Côté (rares) statistiques, les stocks des grossistes US ont progressé de +1,4% selon des chiffres du Département du Commerce, soit un rythme quatre fois plus fort que prévu. Cette progression intervient après une hausse de 0,5% entre août et septembre.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...