Bourse > Actualités > Points de marché > WallStreet : La hausse trop rapide du $ provoque repli limité

WallStreet : La hausse trop rapide du $ provoque repli limité

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street se réjouit peut-être de voir la BCE agir concrètement pour soutenir la croissance... mais la conséquence mécanique la plus directe, c'est une spectaculaire ascension du Dollar de +1,6% à 1,2940/E qui ne fait pas les affaires des entreprises exportatrices US.

Si les indices US finissent en repli, les écarts finaux sont nettement plus bénins que ceux affichés à 30 minutes de la clôture: le Dow Jones ne cède que -0,5%, le 'S&P' -0,14% à 1.997Pts et le Nasdaq -0,23% à 4.562Pts... et le Dow Transport (+0,6%) pulvérise un nouveau zénith de clôture à 8.550Pts.
Les optimistes souligneront en outre que la tendance haussière n'est pas remise en cause et qu'une avalanche de nouveaux records historiques et de records absolus s'est matérialisée entre 15H30 et 15H45 ce jeudi avec un 'S&P' à 2.011Pts, un Dow Jones à 17.160, un Dow Transport à 8.575Pts ... enfin le Nasdaq inscrivait un nouveau 'plus haut' à 4.603Pts, porté par Twitter, Intel ou Tesla.

L'ambiance n'était pas plus souriante sur le marché obligataire puisque rendement des T-Bonds 2024 s'est retendu de +5Pts de base à 2,45%.

Si la BCE ne se lance pas encore dans un 'QE' à la Bernanke, elle a annoncé la mise en oeuvre 'concrète' d'un programme de rachat d'ABS pour des montants qui pourraient atteindre -1.000MdsE (afin de retrouver les niveaux de bilan de début 2012 après la mise en place de 2 super LTRO de 500MdsE).
Cela fait beaucoup d'Euros en plus d'ici 18 ou 24 mois (le rythme des rachats reste à découvrir) et cela redonne de la vigueur au Dollar.

Mais voilà qu'il monte désormais un peu trop vite, sa hausse étant renforcée par de 'bons chiffres' macroéconomiques publiés ce jeudi: le déficit commercial US recule de 0,6% à 40,5MdsE, le coût de l'emploi décroît de 0,1%, le PMI des services 'Markit' grimpe vers 59,5 (son meilleur niveau depuis 2007)... enfin, ADP a comptabilisé 204.000 emplois crées dans le secteur privé au mois d'août.

C'est 25% de moins qu'en juillet, mais cela reste dans la 'bonne moyenne' et il n'est pas exclu que les chiffres du BLS publiés demain (les plus attendus de la semaine) soient plus proches de 250.000, tandis que le taux de chômage pourrait reculer vers 6%.

Côté valeurs, Apple a encore cédé 0,8% à 98,12$ malgré le déferlement d'études qui concluent que la récente correction de 5% (sous le zénith historique des 103,75$ jusque vers 98$) constitue une opportunité d'achat historique.
Quand Apple avait corrigé de 45% il y a 2 ans (entre 100$ et 55$), les avis étaient curieusement beaucoup moins unanimes: cela semble traduire aujourd'hui une impatience presque compulsive... comme s'il y avait tellement d'argent dans le marché que le souci du moment, c'est d'acheter quelque chose, peu importe le prix, peu importe que 'l'opportunité' soit en réalité un repli complètement anodin.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...