Bourse > Actualités > Points de marché > WallStreet : Fin de séance en porte de saloon après statu quo

WallStreet : Fin de séance en porte de saloon après statu quo

tradingsat

(CercleFinance.com) - Fin du suspens : la FED maintient les taux à zéro encore quelques temps mais devrait les remonter d'ici la fin de l'année.
Point important, la décision a été prise pratiquement à l'unanimité, un seul 'faucon' -Jeffrey Lacker- a manifesté son souhait de voir les taux relevés immédiatement... comme il l'avait exprimé à plusieurs reprises.

La FED réduit par ailleurs objectifs de hausse du loyer de l'argent pour 2016: autrement dit le resserrement des taux sera lent, vraiment très lent et le but est que ce processus soit en fin de compte perçu comme indolore.

Wall Street n'a que peu réagi sur la nouvelle, ne grappillant que quelques points: la montagne avait accouché d'une souris.

Le marché semblait avoir trouvé un point d'équilibre autour de +0,2%... et puis, les cours sont soudain partis dans tous les sens et Wall Street s'est offert une séquence 'porte de saloon' qui a du secouer plus d'un trader.
Le Dow Jones a gagné +200Pts en un quart d'heure pour s'en aller culminer vers 17.933Pts (+1,5%).
Puis il a tout reperdu en une demi-heure... et poursuivi à la baisse, jusqu'à perde exactement -100Pts (à 17.640) avant de reprendre 35Pts à la dernière minute (16.675Pts, soit -0,38%).

Et cet ultime rebond -qui semble anodin- revêt pourtant une importance majeure puisqu'il permet au Dow Jones de clôturer au-dessus de l'ex-résistance des 16.666... et de confirmer ainsi un signal technique haussier.

Il pourrait s'avérer fort utile demain, avec la séance des '4 sorcières' (rendez-vous technique majeur) qui verra expirer des échéances mensuelles, trimestrielles et semestrielles (notamment sur les options): les acheteurs gardent la main et ils pourraient 'faire courir' les vendeurs pour cette dernière séance de septembre et du 3ème trimestre 2015.

Le S&P-500 recule de -0,27% à 1.990 mais il s'est montré capable de refranchir les 2.000Pts et même d'aller chercher 2.020 (le 'VIX' aurait pu faire un bond vu le niveau de volatilité des deux dernières heures mais il termine pratiquement inchangé à 21,2).

Mais il n'y a pas que du rouge ce soir puisque le Nasdaq engrange +0,1%, le 'Dow Transport' +0,4% et le Russel-2000 un confortable +0,5%.

Sur 48H, les indices US ressortent tous positifs et la semaine devrait s'achever dans le vert: une petite consolation pour clôturer un trimestre où les valeurs américaines auront perdu 5% en moyenne (d'après le 'S&P').

La FED vient-elle de délivrer le bon message... à défaut de la bonne décision (ce qui se révèlera à l'usage): il va falloir attendre la séance de lundi prochain pour le mesure car demain, la tendance sera tributaire d'échanges 'techniques'.

La FED a tenu compte de la faiblesse de l'inflation sous-jacente, du niveau élevé du dollar, des turbulences qui ont secoué les marchés émergents et elle insiste notamment sur le ralentissement chinois, et de l'absence de signes d'accélération des salaires.

Les 'chiffres du jour' plaidaient en faveur du maintien des taux à zéro et en particulier l'indice des conditions d'activité industrielle de la Fed de Philadelphie qui est ressorti à -6 points ce mois-ci: c'est une rude déception car le consensus tablait sur +6 points après +8,3 au mois d'août: c'est le plus mauvais score depuis février 2014.

L'immobilier de son côté continue d'émettre des signaux contradictoires : baisse de -3% des mises en chantier mais hausse de +3,5% des permis de construire (à 1,17 million après une chute de 15,5% en juillet).

Les chiffres hebdomadaires du chômage américain sont ressortis meilleurs que prévus à 264.000 contre 275.000 la semaine précédente (chiffre non révisé) mais les statistiques de la population active restent extrêmement médiocres.

Le 'S&P' a été soutenu par le secteur des 'biotechs' (beau tir groupé autour de +2% pour Regeneron, Amgen, Biogen), puis Amazon +2,2%, American Airlines +2,1%.

Le recul d'Apple (-2,1%) a beaucoup pesé sur le Dow Jones, ainsi que les -2,3% de JP-Morgan (les valeurs financières ont mal fini la journée, à l'image de Bank of America et Well Fargo à -2,8%, Goldman Sachs à -1,2%).

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...