Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Semaine pour rien, emploi synonyme de récession

Wall street : Semaine pour rien, emploi synonyme de récession

tradingsat

(CercleFinance.com) - - Wall Street termine la semaine au plus bas, avec des replis qui s'étagent entre -2,2% et -2,55% : les gains engrangés lundi, mardi et mercredi ont été intégralement effacés sur le Nasdaq (score hebdo égal à zéro) et le Dow Jones (qui affiche un score hebdo légèrement négatif de -0,6%).

Les indices boursiers qui avaient résisté à la déception causée par les précédents indicateurs économiques (confiance en berne, productivité en chute libre) n'ont pas résisté aux statistiques de l'emploi. L'Amérique n'a ainsi créé aucun nouveau job au mois d'août et la révision à la baisse des chiffres des deux mois précédents prouve que la dégradation du marché du travail s'accélère depuis le 1er trimestre.

La déception est de taille (le marché tablait sur un score de +70.000) et même si le nombre d'emplois avait atteint 100.000 (la moyenne mensuelle cette année), il en faudrait au minimum 250.000 à 300.000 pour faire reculer le chômage. La réaction des investisseurs américains a été négative mais la correction apparaît une nouvelle fois beaucoup plus mesurée qu'en Europe avec des écarts voisins de -2,5% alors que l'Eurofirst-80 plonge de -3,5%.

Wall Street est pourtant bien la 1ère place concernée par le ralentissement économique (et même une potentielle récession) et les vendeurs avaient d'autant plus de raisons d'alléger les positions que cette séance de vendredi précédait un week-end à rallonge (les opérateurs seront en congé lundi pour cause de 'fête du travail').

La séance a été marquée par un fort repli des banques dans le sillage de Bank of America (-8,3%), Morgan Stanley (-5,75%), Goldman Sachs et JP-Morgan (-4,6%), Wells Fargo (-4%). Du côté des valeurs du Nasdaq, la journée avait mal démarré pour Netflix (-8,65%) alors que le groupe américain de chaînes payantes Starz a rompu son contrat de diffusion des films produits par Sony ou Disney-Pixar. Lourd repli également de First Solar (-7,1%), de RIM (-5,5%), d'Akamai, Micron et Flextronics(-4,5%), Expeditors (-3,9%), Netapp (-3,8%), F5-Networks (-3,6%).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...