Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Climat anxiogène, tous indices négatifs sur 2011

Wall street : Climat anxiogène, tous indices négatifs sur 2011

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street est passé de peu à côté d'un 'sell-off' qui aurait pu déboucher sur une spirale baissière incontrôlable... mais les acheteurs ont réagi au bon moment, alors que le Dow Jones perdait --300Pts (soit -2,7%) et le Nasdaq -2,5%.

Au final, le Dow Jones perd -240Pts (-2,05%), le Nasdaq -1,9% et le 'S&P' -1,95% (à 1.257Pts): face aux immences incertitudes relatives aux risques d'accidents nucléaires supplémentaires de nature inconnue à Fukujima, les opérateurs préfèrent redevenir plus 'liquides', alors qu'ils étaient massivement surpondérés en actions depuis le début de l'année. La difficulté rencontrée par les japonais pour mettre en place des procédures permettant de refroidir les réacteurs et les stocks de combustible usagé alimentent les spéculations sur un scénario catastrophe, bien que les caractéristiques techniques de la centrale de Fukushima soient très différentes de celles de Tchernobyl.

Tous les indices US affichent désormais un score négatif sur l'ensemble de l'année 2011, de très peu certes... mais Wall Street s'est avéré incapable de préserver les planchers annuels et les valeurs américaines reperdent désormais -7% sur leur sommets annuels de la mi-février.

Il y a eu une timide tentative de sursaut à une heure de la clôture mais fin de séance fut très baissière sur l'ensemble des compartiments de la cote (sauf les parapétrolières) et les indices US alignent une 7ème séance de baisse sur une série de 9. Les investisseurs n'ont par ailleurs pu trouver aucun réconfort dans les chiffres publiés ce mercredi: le secteur de la construction enregistré un fort repli le mois dernier aux Etats-Unis. Le Département du Commerce a fait état d'une de chute abyssale de 22,5% des mises en chantier en février, à 479.000 en rythme annualisé, contre 618.000 en janvier (révisé de 596.000 en estimation initiale).

Et l'avenir de l'immobilier ne semble pas plus brillant puisque les permis de construire, censés préfigurer l'évolution du secteur, ont chuté de -8% le mois dernier à 517.000, alors que le consensus s'établissait au contraire sur une remontée à 570.000.

Rien de bon non plus du côté de l'inflation avec une poussée de +1,6% des prix à la production aux Etats-Unis en février (après +0,8% en janvier), une hausse bien plus forte que ce qu'attendaient les analystes, selon des statistiques publiées par le Département du Travail.

La 'fuite vers la sécurité' s'est traduite par une envolée du marché obligataire avec un rendement du bon du Trésor à 10 ans en baisse de 11Pts de base à 3,21% et un '30 ans' affichant 4,39% contre 4,47% mardi.

Parmi les valeurs qui ont le plus pesé sur la tendance, Apple chutait de -4,55%, Qualcomm de -4,7%, MEMC de -4,5%, LSI de -4,2%, IBM de -3,8%, General Electric de -3,5%, Dell et Oracle de -3,3%.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...