Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street termine en petite hausse, en attendant les résultats

Wall street : Wall street termine en petite hausse, en attendant les résultats

Wall street : wall street termine en petite hausse, en attendant les résultatsWall street : wall street termine en petite hausse, en attendant les résultats

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse infime lundi, à l'issue d'une séance essentiellement caractérisée par une forme d'attentisme, les investisseurs se préparant à la fois aux résultats trimestriels et à la décision sur les taux de la Banque centrale européenne prévue jeudi.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,19%, soit 23,31 points, à 12.400,03. En revanche, le S&P-500, plus large, a pris 0,46 point, soit 0,03%, à 1.332,87. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 0,41 point (-0,01%) à 2.789,19.

Le S&P 500, qui a enregistré l'une de ses meilleures performances hebdomadaires la semaine dernière à la faveur de bons chiffres de l'emploi pour le mois de mars aux Etats-Unis, a buté sur le plafond de 1.333 points, niveau qu'il n'a pas atteint en clôture depuis la mi-février.

Cela représente toutefois le double du plus bas de 12 ans touché en mars 2009 et n'est plus très éloigné du pic de 2011 de 1.344, un plus haut depuis juin 2008.

Selon Bruce Zaro, analyste technique chez Delta Global Asset Management, la saison des résultats trimestriels, qui commence la semaine prochaine, pourrait faire passer le S&P 500 au-delà de la barre des 1.400 d'ici la mi-mai.

Préoccupée par l'évolution de l'inflation, la Banque centrale européenne (BCE), relèvera ses taux directeurs la semaine prochaine et récidivera à deux reprises d'ici la fin de l'année, suivant une enquête Reuters publiée la semaine dernière.

Après les bons chiffres de l'emploi aux publiés vendredi, certains pensent que la Réserve fédérale mettra moins de temps que prévu à emboîter le pas à la BCE.

En raison de l'absence d'indicateurs économiques majeurs mais aussi en raison de la persistance de la crise nucléaire au Japon et des violences politiques en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, les volumes restent très bas à Wall Street.

Ceux de la semaine dernière ont été les plus faibles volumes hebdomadaires depuis le début de l'année.

Pfizer a terminé en hausse de 0,79% à 20,54 dollars après avoir annoncé la vente de sa filiale Capsugel, premier fabricant mondial de gélules dures, au fonds américain de capital-investissement KKR (+1,41%) pour près de 2,38 milliards de dollars.

Dans le secteur technologique, un autre fonds d'investissement Apax Partners a annoncé le rachat d'Epicor Software ainsi que celui du groupe non coté Activant Solution pour un total de quelque deux milliards de dollars afin de créer une entité mieux à même de concurrencer Oracle et SAP sur le marché des logiciels d'entreprise.

Le titre Epicor a bondi de 11,74% à 12,56 dollars.

Après la clôture, Texas Instruments a annoncé le rachat de National Semiconductor pour 6,5 milliards de dollars en numéraire.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...