Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street termine en ordre dispersé dans de faibles volumes

Wall street : Wall street termine en ordre dispersé dans de faibles volumes

Wall street : wall street termine en ordre dispersé dans de faibles volumesWall street : wall street termine en ordre dispersé dans de faibles volumes

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en ordre dispersé, le Dow Jones et le S&P 500 ayant reculé après que plusieurs poids lourds de la cote, dont Kimberley-Clark, ont annoncé que leurs perspectives de résultats devenaient mitigées au vu de la cherté des matières premières.

En revanche, le Nasdaq Composite a été soutenu par la bonne tenue de SanDisk, le titre du spécialiste de mémoires flash ayant terminé en hausse de 1,61% à 49,78 dollars après que le groupe a relevé sa prévision de marge opérationnelle 2011 jeudi soir.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a cédé 0,21%, soit 26,11 points, à 12.479,88. Le S&P-500, plus large, a perdu 2,13 points, soit 0,16%, à 1.335,25. Le Nasdaq Composite a en revanche avancé de son côté de 5,72 points (+0,20%) à 2.825,88.

Le recul de deux des principaux indices de la place boursière américaine, dans de faibles volumes pour cause de week-end pascal prolongé, intervient après un plus haut de clôture enregistré jeudi soir à la suite de résultats d'entreprises jugés positifs.

Le titre Kimberley-Clark, le fabricant des mouchoirs Kleenex, a terminé en baisse de 2,74% à 64,24 dollars après que l'entreprise a abaissé la partie haute de sa fourchette de prévisions pour l'ensemble de l'année, ayant constaté que le prix de la pulpe avait augmenté plus de deux fois plus que prévu.

"Il y a des inquiétudes légitimes parmi les investisseurs concernant le prix des matières premières, une évolution qui risque de mettre les marges sous pression plus tard dans l'année", a déclaré John Carey, gérant de portefeuille chez Pioneer Investment Management.

De son côté, l'action Johnson Controls a cédé 2,77% à 39,60 dollars après que l'équipementier automobile a déclaré que ses résultats du troisième trimestre de son exercice fiscal allait être affecté par une chute de la production automobile à la suite du tremblement de terre et du tsunami qui ont frappé le Japon le 11 mars.

Sur les composants du S&P 500 qui ont déjà publié leurs résultats trimestriels, 75% ont dépassé les attentes des analystes financiers, une proportion nettement supérieure à la moyenne de 62% enregistrée depuis 1994, selon des données Thomson Reuters.

La journée de mardi sera chargée en publications trimestrielles, avec notamment celles de Coca-Cola, d'UPS, de 3M ou encore Ford Motor.

Au cours de la semaine, sont également attendus ceux d'Amazon.com, de Microsoft ou encore de ExxonMobil.

La journée de mardi sera également la première de la réunion sur deux jours du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

Toute suggestion que la Fed pourrait commencer à abandonner sa politique très accommodante pourrait influencer Wall Street.

Ryan Vlastelica, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...