Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street soutenue par l'énergie après le séisme au japon

Wall street : Wall street soutenue par l'énergie après le séisme au japon

Wall street : wall street soutenue par l'énergie après le séisme au japonWall street : wall street soutenue par l'énergie après le séisme au japon

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse vendredi soutenue par le secteur de l'énergie, le séisme qui a ébranlé le Japon ayant dévasté les capacités de raffinage de l'archipel nippon.

Le Dow Jones a fini en hausse de 0,50%, 59,79 points à 12.044,40 , le S&P 500 a gagné 9,17 points, 0,71%, à 1.304,28 et le Nasdaq a pris 14,59 points, 0,54%, à 2.715,61.

Sur la semaine le Dow a perdu 1%, le S&P a abandonné 1,3% et le Nasdaq a cédé 2,5%.

Les yeux rivés vers les écrans de télévision qui diffusent les images du tremblement de terre et du tsunami qui a suivi, les marchés tentent d'évaluer l'impact qu'aura la catastrophe sur l'économie japonaise.

Les derniers bilans évoquent au moins mille morts après le séisme d'une magnitude de 8,9 sur l'échelle de Richter qui a secoué le nord-est du pays et provoqué la fermeture de nombreuses centrales électriques, de ports et de raffineries pétrolières.

De l'avis des analystes, les images et les informations en provenance du Japon ne suggèrent pas que le séisme se traduira ensuite par un désastre économique.

Le contexte est favorable aux spécialistes américains de l'énergie comme en témoignent les hausses de Valero Energy ou encore Tesoro, respectivement de 6,30% et 8,45%.

"Des capacités de raffinage ont été dévastées", souligne Kurt Wulff de McDep LCC qui rappelle en outre que les capacités nucléaire du pays sont elles aussi affectées.

"Il y aura besoin de davantage de produits raffinés si l'économie de ralentit pas."

Les événements au Japon ont occulté la publication des indicateurs américains, dont celle de l'indice Thomson Reuters/Université du Michigan qui a montré que le sentiment du consommateur américain s'inscrit en baisse en ce début de mois de mars.

Nicolas Delame pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...