Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street signe sa plus mauvaise séance en près d'un mois

Wall street : Wall street signe sa plus mauvaise séance en près d'un mois

Wall street : wall street signe sa plus mauvaise séance en près d'un moisWall street : wall street signe sa plus mauvaise séance en près d'un mois

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Pris en tenaille entre les problèmes de dette qui perdurent de part et d'autre de l'Atlantique et des indicateurs chinois jugés décevants, les marchés d'actions ont fini en forte baisse, accusant un repli sans précédent en près d'un mois.

Le Dow Jones a cédé 1,20%, 151,44 points, à 12.505,76, le S&P 500 a perdu 24,31 points, 1,81%, à 1.319,49 et le Nasdaq a abandonné 2,00%, 57,19 points , à 2.802,62.

À ce niveau, le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, a terminé non loin de sa moyenne mobile à 100 jours.

La crainte de plus en plus vive de voir la crise de la dette souveraine se propager à l'Italie a semé le trouble sur les marchés, déjà échaudés par la question grecque, au moment même où les responsables démocrates et républicains continuent de s'opposer sur le dossier du relèvement du plafond de l'endettement américain.

Et si ce n'était pas suffisant, la publication dimanche des chiffres de l'inflation chinoise, qui a culminé en juin à un plus haut de trois ans, est venue conforter la politique de durcissement de la politique monétaire de Pékin, avec les risques qu'elle comporte pour la demande chinoise.

La conjugaison de ces facteurs négatifs a rendu les marchés particulièrement volatiles, comme le montre la hausse de 15,42% de l'indice CBOE Volatility Index or VIX, parfois surnommé "indice de la peur".

Certains analystes jugent toutefois que le recul affiché lundi par les marchés d'actions lundi est salutaire et qu'on ne peut en conclure qu'il témoigne d'un début de tendance négative.

"La marche des Bourses est dictée par les grands titres, je ne pense donc pas que la recul (d'aujourd'hui) est le point de départ d'une tendance à plus long terme", a commenté Ryan Detrick, analyste de Schaeffer's Investment Research à Cincinnati.

"Nous poursuivons sur le même rythme: un pas en arrière, deux pas en avant."

Aux valeurs, les financières ont été particulièrement attaquées. Bank of America a cédé 3,21% à 10,35 dollars tandis que Freeport McMoRan Copper & Gold a perdu 3,30% à 53,30 dollars. Quant à l'indice S&P des financières, il a chuté de 2,81%.

Alcoa a pour sa part cédé 2,86% à 15,91 dollars avant de reprendre 1% environ après-Bourse. L'aluminier a annoncé après la clôture un bénéfice et un chiffre d'affaires en hausse au deuxième trimestre, en raison notamment de la hausse des cours des métaux.

Nicolas Delame pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...