Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Reprise des cotations dans le rouge

Wall Street : Reprise des cotations dans le rouge

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices américains évoluent dans le rouge en milieu de séance à Wall Street, les opérateurs s'interrogeant sur les conséquences à terme de l'ouragan Sandy.

Après environ trois heures d'échanges, le Dow Jones recule de 0,2% à 13.080 points, le S&P500 de 0,3% à 1.408 points, et le Nasdaq dévisse de 0,6% à 2.970 points.

Wall Street a donc rouvert ses portes après deux jours de fermeture, ce qui n'était pas arrivé depuis les attentats 11 septembre 2001. Il faut même remonter à 1888 pour retrouver une fermeture pendant plus d'un jour pour cause d'intempéries.

Les opérateurs tentent d'évaluer l'impact de la catastrophe sur l'économie américaine, au-delà de ses conséquences directes en termes de destructions et de paralysie temporaire d'activité.

'L'ouragan pourrait parallèlement participer à la redynamisation de l'activité, notamment dans le secteur toujours ralenti de la construction ou dans l'automobile', estime un analyste.

En attendant, l'ouragan a provoqué le report de certaines publications d'entreprises, comme celle de Pfizer qui était initialement prévue mardi, ainsi que de nombreux indicateurs.

La seule donnée économique du jour ne prête d'ailleurs guère à l'optimisme : contre toute attente, l'indice PMI de Chicago ne s'est redressé qu'à 49,9 en octobre, et se maintient donc en zone de contraction.

'Etant donnée l'incertitude sur le résultat de l'élection présidentielle américaine et ses conséquences sur le dossier de la falaise fiscale, les marchés actions pourraient se montrer à la fois nerveux et prudents dans les jours à venir', pronostiquait IG lundi dernier.

L'ouragan Sandy fait sentir ses effets sur le palmarès du Dow Jones : alors que l'assureur Travelers (-1,1% à 70,7 dollars) figure dans le bas du classement, la chaine de magasins de bricolage Home Depot prend la tête de l'indice avec un gain de 2,4% à 61,5 dollars.

Disney recule de 2,2% à 49 dollars, les opérateurs n'appréciant guère l'acquisition de Lucasfilm, la société de production de George Lucas, pour quelque quatre milliards de dollars (montant dont la moitié sera financée par des émissions d'actions).

IBM progresse par contre de 1,2% à 195,5 dollars, le conseil d'administration du groupe informatique ayant autorisé mardi un programme de rachats d'action supplémentaires portant sur cinq milliards de dollars.

General Motors grimpe de 8,3% à 25,2 dollars et Ford, de 5,5% à 10,9 dollars : les deux constructeurs automobiles profitent de publications trimestrielles soutenues par leurs activités en Amérique du Nord, qui ont compensé la déprime de l'Europe.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...