Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street rebondit avec les bancaires et le pétrole

Wall Street : Wall Street rebondit avec les bancaires et le pétrole

Wall Street : Wall Street rebondit avec les bancaires et le pétroleWall Street : Wall Street rebondit avec les bancaires et le pétrole

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a rebondi vendredi à l'ouverture après cinq séances consécutives de baisse, avec le redressement des cours du pétrole et des valeurs bancaires.

L'indice Dow Jones gagnait 105,19 points, soit 0,67%, à 15.765,37 points après un quart d'heure de cotations. Le Standard & Poor's 500, plus large, progressait de 0,79% à 1.843,44 points et le Nasdaq Composite prenait 0,68% à 4.296,01 points.

Alors que l'indice S&P du secteur bancaire a perdu 6,1% en quatre séances depuis le début de la semaine, et 17,7% depuis le début de l'année, il est cette fois le plus performant avec un gain de 1,93%.

JP Morgan et Goldman Sachs affichent quelques minutes après l'ouverture les deux plus fortes hausses du Dow, avec des gains de 4,96% et 2,68% respectivement.

Le directeur général de JP Morgan, Jamie Dimon, a récemment acheté 500.000 actions du groupe, d'une valeur de plus de 25 millions de dollars, a dit une source en confirmant une information du Wall Street Journal.

Avec un cours du brut léger américain qui s'envole d'environ 7% après avoir plongé de près de 20% depuis le 3 février, de nombreuses compagnies pétrolières figurent parmi les plus fortes hausses du S&P. L'indice sectoriel des valeurs de l'énergie prend 1,43%.

"Le pétrole continue d'être le principal moteur des marchés. Il y a la crainte d'un pétrole continuant de baisser et de l'impact que cela a sur la dette liée au pétrole à travers le monde. Le marché va probablement être dominé par des couvertures de position", dit Peter Cardillo, économiste chez First Standard Financial à New York.

Hors bancaires et pétrolières, l'action Square gagne 8,12%. Visa, le géant des cartes de crédit, a annoncé dans un avis financier détenir une participation de 9,9% dans cette société de paiements sur mobiles, ce qui en fait l'un de ses cinq premiers actionnaires.

(Abhijith G à Bangalore, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...