Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street portée par un optimisme sur l'europe

Wall street : Wall street portée par un optimisme sur l'europe

Wall street : wall street portée par un optimisme sur l'europeWall street : wall street portée par un optimisme sur l'europe

par Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en nette hausse mercredi, les investisseurs trouvant des raisons d'espérer dans l'annonce de la reprise des pourparlers entre la Grèce et ses créanciers et dans l'annonce faite par le Fonds monétaire international (FMI) qu'il voulait lever des fonds pour amortir la crise de la dette de la zone euro.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,78%, soit 96,88 points, à 12.578,95. Le S&P-500, plus large, a pris 14,37 points, soit 1,11%, à 1.308,04. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 41,63 points (+1,53%) à 2.769,71.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, se retrouve ainsi à un plus haut depuis juillet.

La place boursière américaine a également été soutenue par Goldman Sachs, dont le titre a pris 6,79% à 104,31 dollars après que la banque d'affaires a fait état d'un recul moins marqué que prévu de son bénéfice trimestriel.

L'indice S&P du secteur financier a progressé de 1,67% et affiche une hausse de plus de 7% depuis le début de 2012.

La Grèce et ses créanciers ont repris leurs négociations, mercredi, dans un climat d'optimisme croissant quant à leur capacité à sortir de l'impasse pour conclure un accord d'échange de dette permettant à Athènes d'éviter un défaut de paiement.

Le Fonds monétaire international estime qu'il a besoin de lever jusqu'à 600 milliards de dollars (468 milliards d'euros) de ressources financières supplémentaires pour pouvoir prêter aux pays souffrant des retombées de la crise de la dette dans la zone euro, a-t-on appris mercredi de sources du FMI.

"Il est encore trop tôt pour s'enthousiasmer dans le dossier européen, mais l'annonce faite par le FMI est de toute évidence une nouvelle positive, un signe que l'Europe est sur la voie de la stabilisation", a estimé Jerome Heppelmann, chargé des investissements chez Old Mutual Focused Fund.

Ailleurs dans le secteur financier, le titre Bank of New York Mellon a cédé 4,56% à 20,30 dollars après que la première banque mondiale de conservation de titres a annoncé des résultats trimestriels en baisse.

Un autre établissement bancaire, State Street, a vu son action reculer de 6,55% à 39,95 dollars après que l'annonce faite d'une accélération de son programme de contrôle des coûts a été interprétée comme le signe que le groupe voyait toujours des faiblesses dans les marchés de capitaux mondiaux.

Le secteur financier restera en vue jusqu'à la fin de la semaine, avec les résultats programmés de Bank of America et Morgan Stanley.

D'autres poids lourds de la cote vont également publier leurs performances trimestrielles cette semaine, donnant ainsi un aperçu de l'état de l'économie, notamment Microsoft, Intel et General Electric.

L'action Yahoo a progressé de 3,18% à 15,92 dollars, le départ de Jerry Yang, cofondateur du portail internet étant susceptible aux yeux des analystes de faire l'un des derniers verrous empêchant l'ouverture du capital du groupe à de nouveaux investisseurs ou à un démantèlement de ses actifs asiatiques.

Wall Street a par ailleurs bien accueilli les chiffres de la NAHB montrant que l'indice du moral des constructeurs de logements a progressé en janvier pour le quatrième mois d'affilée, atteignant son plus haut niveau depuis juin 2007.

De son côté, la production industrielle des Etats-Unis est repartie à la hausse en décembre, mais à un rythme toutefois moins marqué que prévu.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...