Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Pluie de records annuels ou absolus, $ à 1,325E

Wall Street : Pluie de records annuels ou absolus, $ à 1,325E

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le scénario à Wall Street s'est enfin différencié fortement de celui observé en Europe quelques heures auparavant et c'est un véritable vent d'euphorie -sous forme d'une nouvelle poussée algorithmique irréversible- qui a propulsé les indices US vers de nouveaux sommets depuis décembre 2007.
Ils clôturent au plus haut du jour, de la semaine, de l'année et même de l'histoire, à l'image du Russel-2000 à 882Pts et du S&P-Mid-400 à 1.058Pts).

Difficile de trouver dans l'actualité du jour matière à battre de nouveau records annuels ou historiques: le nombre de chomeurs hebdo passe de 367.000 à 371.000 et les stocks des entreprises ont progressé 2 fois plus que prévu, à +0,6% (ce qui n'est pas précisément une bonne nouvelle).

Mais peu importe, le Dow Jones gagne +0,6% à 13.471Pts et le 'S&P' s'envole littéralement de +76% à 1.472 (il renoue avec son zénith annuel 2012 et ses 'plus hauts' depuis le 31/12/2007).
Le Nasdaq semble presque 'timide' avec +0,5% après s'être hissé en début de séance vers 3.125Pts (+0,65%).

Non vraiment, l'actualité économique du jour n'apporte aucun élément pour justifier une soudaine décoréllation aussi radicale par rapport à l'Euro-Stoxx50 en quelques heures... sauf à considérer, comme les japonais ce matin que la chute du Yen ou du Dollar face à l'Euro est une excellente affaire pour le commerce extérieur.
Et le Dollar a littéralement dévissé de -1,5% vers 1,3250/E ce jeudi (ce matin c'était au tour du Yen).
Si la guerre des devises débouche sur des écarts plus prononcés, l'Europe risque de se retrouver comme le dindon de la farce économique planétaire.

Ce ne sont certainement pas les résultats d'Alcoa (-1,2%) mardi soir ni ceux d'American Express (tout juste conformes aux prévisions) qui ont pu donner des ailes à Wall Street.
A noter qu'AMEX (+1,2% à 61,4$ hors séance) salue son record historique de clôture par l'annonce du licencement de 5.400 personnes: cette entreprise n'apparaît pas vraiment en danger sur son business (C.A en hausse de +8% en 2102) ni croulant sous les dettes et les pertes comptables.

Nasdaq a été soutenu par Baidu (+6%), Best Buy (+5,4%) et Facebook (+2,3%) mais freiné par très peu de titres, sinon Yahoo avec -1,7%, Fastenal avec -2,2% et Monster avec -3,2%.



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...