Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street pâtit de l'incertitude budgétaire en ouverture

Wall Street : Wall Street pâtit de l'incertitude budgétaire en ouverture

Wall Street : Wall Street pâtit de l'incertitude budgétaire en ouvertureWall Street : Wall Street pâtit de l'incertitude budgétaire en ouverture

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en nette baisse lundi, comme le laissait prévoir l'évolution des futures, les investisseurs doutant qu'un accord budgétaire intervienne au dernier moment au Congrès, empêchant ainsi la fermeture de plusieurs administrations fédérales.

La Chambre des représentants, dominée par les républicains, a, dans la nuit de samedi à dimanche, ajouté à une loi de financement un amendement qui retarde d'un an la mise en oeuvre de la réforme de l'assurance-maladie connue sous le nom d'"Obamacare", ce à quoi s'oppose le président Barack Obama.

Bon nombre d'employés de la fonction publique seront mis au chômage technique en l'absence d'accord sur le budget et s'il y avait bien un "shutdown", le département du Travail en viendrait par exemple à surseoir à la publication de la très attendue statistique de l'emploi de septembre, attendue vendredi.

Quelques minutes après l'ouverture, le Dow Jones perdait 1,06% à 15.097,11 points, tandis que le S&P-500 cédait 0,98% à 1.675,20 points et que le Nasdaq Composite lâchait 1,18% à 3.737 points.

La moyenne mobile de 50 jours de l'indice S&P-500 de 1.680,18, constituant un premier seuil de soutien, a ainsi été enfoncée dès l'ouverture. Le prochain niveau de soutien est donné par la moyenne mobile de 100 jours de 1.659,29.

Wall Street a bien résisté par le passé à des fermetures administratives temporaires mais l'histoire risque de ne pas se répéter cette fois-ci car la croissance économique reste atone et le contexte se prête à des prises de bénéfice, l'indice S&P-500 tutoyant ses meilleurs niveaux et ayant échappé à toute correction soutenue depuis le début de l'année.

Avant l'ouverture de ce lundi, le Dow était en hausse de 3% sur le mois de septembre, le S&P progressait de 3,6% et le Nasdaq Composite avançait de 5,3%.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...