Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street ouvre en recul, l'emploi et le "shutdown" inquiètent

Wall Street : Wall Street ouvre en recul, l'emploi et le "shutdown" inquiètent

Wall Street : Wall Street ouvre en recul, l'emploi et le Wall Street : Wall Street ouvre en recul, l'emploi et le

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse mercredi après des chiffres décevants sur l'emploi et alors que les investisseurs s'inquiètent de savoir quand le bras de fer budgétaire au Congrès prendra fin.

Le secteur privé a créé 166.000 emplois en septembre, un chiffre inférieur aux attentes des économistes, qui tablaient sur 180.000, selon le cabinet de conseil ADP.

Par ailleurs, il y a peu de signes d'avancée à Washington dans les négociations budgétaires.

La Maison blanche a catégoriquement rejeté mardi le plan proposé par les républicains pour rouvrir une partie de l'administration, contrainte de fermer et de mettre à pied près d'un million de fonctionnaires.

En ce deuxième jour de fermeture des agences gouvernementales, l'indice Dow Jones perd 0,4% à 15.131,59 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,50% à 1.686,50 et le Nasdaq Composite cède 0,54% à 3.797,2. Les indices avaient rebondi respectivement 0,41%, 0,8% et 1,23% mardi.

L'impact de ce "shutdown" sur la fragile reprise de la croissance aux Etats-Unis sera d'autant plus fort qu'il se prolongera dans le temps. Les investisseurs s'interrogent également sur les négociations en vue sur le relèvement nécessaire du plafond de la dette du Trésor d'ici mi-octobre.

"On a le sentiment que le débat n'est pas près d'aboutir. La hausse d'hier était portée par l'espoir que cela ne durerait pas mais l'espoir faiblit", dit Oliver Pursche, président de Gary Goldberg Financial Services à Suffern (Etat de New York).

Les secteurs les plus sensibles à la croissance, notamment les financières et les matériaux de construction, sont les plus affectés par l'incertitude.

Aux valeurs, Monsanto perd 1,66% après avoir annoncé une aggravation de ses pertes au quatrième trimestre.

Ryan Vlastelica, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...