Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street ouvre en recul, attentisme concernant l'europe

Wall street : Wall street ouvre en recul, attentisme concernant l'europe

Wall street : wall street ouvre en recul, attentisme concernant l'europeWall street : wall street ouvre en recul, attentisme concernant l'europe

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en recul lundi, reprenant son souffle après le plus haut de quatre ans touché la semaine dernière par l'indice S&P-500, alors que le G20 a renvoyé dimanche la balle dans le camp de la zone euro face à la crise de la dette.

Le renforcement du pare-feu européen est essentiel avant que les ressources du Fonds monétaire international (FMI) soient renforcées, ont estimé les ministres des Finances du G20 réunis en sommet à Mexico, dit le communiqué final publié ce week-end.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones cède 0,64% (83,33 points) à 12.899,39 points. Le Standard & Poor's, plus large, perd 0,7% (9,45 points) à 1.356,34 points tandis que le composite du Nasdaq abandonne 0,75% (22,30 points) à 2.941,45.

Le S&P-500, qui a terminé vendredi soir à son plus haut niveau depuis juin 2008, a grimpé de plus de 8% depuis le 1er janvier. Il est toutefois bloqué dans une marge de fluctuation comprise entre 1.355 et 1.370 points alors que les anticipations de correction sont contrebalancées par l'afflux de statistiques encourageantes quant à la reprise de l'économie américaine.

Faute d'indicateurs majeurs à l'agenda cette semaine, les investisseurs sont "dans l'expectative", estime Art Hogan, de Lazard Capital Markets, selon qui le marché attend d'en savoir plus sur la volonté des dirigeants européens de renforcer leurs fonds de secours pour lutter contre la crise.

La zone euro prendra bien une décision en mars sur son pare-feu financier, mais pas lors du conseil européen prévu jeudi et vendredi, a prévenu le président de la Commission européenne José Manuel Barroso.

Aux valeurs, Lowe's a ouvert sur un gain de 0,88%. La deuxième chaîne de magasins de bricolage aux Etats-Unis a fait état d'une hausse plus marquée que prévu de ses résultats du quatrième trimestre 2011-2012, tout en annonçant pour l'exercice qui vient de commencer anticiper un bénéfice par action compris entre 1,75 et 1,85 dollar, contre un consensus de 1,79 dollar.

Rodrigo Campos, Jean Décotte pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...