Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street ouvre en recul après un nouvel indicateur décevant

Wall street : Wall street ouvre en recul après un nouvel indicateur décevant

Wall street : wall street ouvre en recul après un nouvel indicateur décevantWall street : wall street ouvre en recul après un nouvel indicateur décevant

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse mardi, sous le coup d'un nouvel indicateur macro-économique décevant et des craintes des investisseurs de voir les Etats-Unis perdre leur triple "A" malgré un probable feu vert du Congrès à un relèvement du plafond de la dette.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones des 30 industrielles cédait 0,59%, soit 71,67 points, à 12.060,82 points. Le S&P-500, plus large, perdait 7,54 points, soit 0,59%, à 1.279,40 points, et le Nasdaq Composite reculait de son côté de 12,10 points (-0,44%) à 2.732,51 points.

Lundi, plombé par un ralentissement inattendu de la croissance du secteur manufacturier en juillet, l'indice S&P 500 avait chuté pour la sixième séance consécutive, après avoir enregistré vendredi sa pire semaine en un an.

Ce mardi, le département du Commerce a publié de nouvelles statistiques susceptibles de conforter l'hypothèse d'un ralentissement de la croissance américaine, en annonçant que les dépenses de consommation des ménages américains avait reculé contre toute attente de 0,2% en juin.

Il s'agit de leur première contraction depuis septembre 2009.

La crise entourant le relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis semble toucher à sa fin après le vote favorable à ce sujet de la Chambre des représentants dans la nuit de lundi à mardi et une vraisemblable décision identique du Sénat dans la journée.

Ceci étant dit, bon nombre d'intervenants redoutent que les mesures budgétaires prévues par le plan soient insuffisantes aux yeux des agences de notation, qui pourraient de ce fait abaisser la note du pays.

Du côté des valeurs, le titre Pfizer perdait 1,2% à 18,8 dollars alors que le numéro un mondial de la pharmacie a publié lundi des résultats supérieurs aux attentes.

En revanche, l'action Hyatt Hotels bondissait de 6,5% à 41,28 dollars après que le groupe a fait état d'un bénéfice pour le deuxième trimestre meilleur que prévu, tout en annonçant l'ouverture d'un nombre "significatif" de nouveaux hôtels à l'avenir.

Ryan Vlastelica, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean Décotte

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...