Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street ouvre en hausse, rassurée par la Fed

Wall Street : Wall Street ouvre en hausse, rassurée par la Fed

Wall Street : Wall Street ouvre en hausse, rassurée par la FedWall Street : Wall Street ouvre en hausse, rassurée par la Fed

NEW YORK (Reuters) - Les marchés américains ont ouvert en hausse vendredi, rassurés par les déclarations la veille de Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale, qui a clairement laissé entendre que la Fed relèverait ses taux cette année.

Cinq minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 187,21 points, soit 1,16%, à 16.388,53 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,82% à 1.948,03 points et le Nasdaq Composite prend 0,95% à 4.779,32 points.

Janet Yellen a déclaré jeudi s'attendre à ce que la banque centrale américaine relève ses taux d'intérêt d'ici la fin année, sous réserve que l'inflation reste stable et que l'économie des Etats-Unis demeure suffisamment dynamique pour encore faire baisser le taux de chômage.

L'annonce d'une croissance plus forte que prévu aux Etats-Unis au deuxième trimestre a également alimenté l'optimisme des investisseurs.

Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a progressé de 3,9% en rythme annualisé au cours de la période avril-juin, selon les chiffres définitifs publiés vendredi par le département du Commerce, qui avait évoqué le mois dernier une hausse de 3,7% dans sa précédente estimation.

Autre indicateur macroéconomique du jour, l'indice de l'université du Michigan reflétant le moral des consommateurs américains au mois de septembre est attendu à 14h00 GMT.

Aux valeurs, le titre Nike s'adjuge 7,5%, profitant des solides résultats trimestriels annoncés la veille par le numéro un mondial des articles de sport.

A l'inverse, le groupe canadien BlackBerry voit son action abandonner 1,8% après avoir livré une perte trimestrielle supérieure aux anticipations des analystes.

L'ouverture d'une enquête approfondie de la Commission européenne sur l'OPA de 6,3 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros) de Staples sur Office Depot pèse sur le cours de Staples, numéro un américain des fournitures de bureau, dont le titre recule de 1,2%. L'action de sa cible recule de 4,5%.

(Tanya Agrawal,; Myriam Rivet pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...