Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street ouvre en hausse en attendant Yellen

Wall Street : Wall Street ouvre en hausse en attendant Yellen

Wall Street : Wall Street ouvre en hausse en attendant YellenWall Street : Wall Street ouvre en hausse en attendant Yellen

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère hausse mercredi, au lendemain de la plus forte baisse de l'indice S&P 500 depuis mi-avril, alors que la saison des résultats tire à sa fin et que les investisseurs attendent l'audition de Janet Yellen au Congrès.

La présidente de la Réserve fédérale doit intervenir devant la Commission économique conjointe du Congrès à 14h00 GMT. Elle devrait s'en tenir à sa position très accommodante en matière de politique monétaire mais les investisseurs seront attentifs aux indications qu'elle pourrait donner sur la date à laquelle la Fed pourrait commencer à relever ses taux d'intérêt. De nombreux investisseurs s'attendent à un premier relèvement en 2015.

L'indice Dow Jones gagne 0,48% à 16.480,37 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,41% à 1.875,31 points et le Nasdaq Composite prend 0,15% à 4.086,61 points.

La veille, le S&P 500 avait perdu 0,9%, tiré vers le bas par l'action Twitter, qui perd encore à l'ouverture encore 0,7% après sa chute de 17,8% avec la fin de la période de "lock-up" après l'introduction en Bourse du site de micro-blogging.

Plus de 20 sociétés du S&P publient ce jour. Selon les données de Thomson Reuters mardi matin, sur les 397 composantes du S&P ayant publié leurs résultats trimestriels, 67,5% d'entre elles ont fait mieux que prévu alors que la moyenne est à 63% depuis 1994 et à 66% sur les quatre derniers trimestres. Une productivité non-agricole en baisse plus forte que prévu au premier trimestre a eu peu d'impact.

Electronic Arts s'envole de 18% après avoir annoncé des résultats et un chiffre d'affaires supérieurs aux attentes et un plan de rachat d'actions de 750 millions de dollars.

Whole Foods en revanche chute de près de 20% après avoir abaissé pour la troisième fois son objectif de résultat et chiffre d'affaires 2014, dans un contexte de concurrence accrue sur le marché des produits frais et biologiques.

(Chuck Mikolajczak, Juliette Rouillon pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...