Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street ouvre en hausse avec les banques et les indicateurs

Wall Street : Wall Street ouvre en hausse avec les banques et les indicateurs

Wall Street : Wall Street ouvre en hausse avec les banques et les indicateursWall Street : Wall Street ouvre en hausse avec les banques et les indicateurs

(Reuters) - Wall Street a ouvert en hausse, soutenue par les résultats trimestriels meilleurs que prévu des banques JPMorgan et Goldman Sachs et des statistiques encourageantes, avant l'audition de la présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen par le Sénat.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 44,05 points, soit 0,26%, à 17.099,47 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,19% à 1.980,87 points et le Nasdaq Composite prend 0,18% à 4.448,36 points.

Les propos de la présidente de la Fed, dont l'audition doit débuter à 14h00 GMT, seront décortiqués par les investisseurs, à la recherche d'indices sur le calendrier du relèvement des taux d'intérêt.

Les premiers échanges ont été soutenus par les résultats supérieurs aux attentes de Goldman Sachs, dont le bénéfice trimestriel a augmenté de 5%, et de JP Morgan. Goldman Sachs prend 1,43% et JP Morgan grimpe de 3,49.

Les résultats de deux poids lourds du Nasdaq, Intel et Yahoo, sont attendus après la clôture.

La cote est également tirée vers le haut par plusieurs indicateurs macroéconomiques américains. L'activité manufacturière dans la région de New York a bondi en juillet à un plus haut de plus de quatre ans, selon l'indice "Empire State".

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont moins augmenté que prévu en juin, freinées par l'automobile, mais le détail des chiffres suggère une reprise solide de l'économie à la fin du deuxième trimestre.

La journée est également marquée par un regain d'activité dans les fusions et acquisitions. Le fabricant américain de cigarettes Reynolds American recule de 2,97% après avoir annoncé le rachat de son concurrent Lorillard pour environ 25 milliards de dollars (18,4 milliards d'euros). Lorillard chute de plus de 7%.

Dans le secteur de la chimie, le groupe américain Albemarle va racheter son concurrent Rockwood Holdings pour 6,2 milliards de dollars (4,6 milliards d'euros). Albemarle prend 2,10% et Rockwood Holdings s'envole de plus de 12%.

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Nicolas Delame)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...