Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street ouvre en hausse avec Intel et Delta

Wall Street : Wall Street ouvre en hausse avec Intel et Delta

Wall Street : Wall Street ouvre en hausse avec Intel et DeltaWall Street : Wall Street ouvre en hausse avec Intel et Delta

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi, poursuivant son rebond de la veille à la faveur des résultats solides des grandes banques américaines et d'autres poids lourds de la cote comme Intel et Delta Air Lines.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 101,16 points, soit 0,56%, à 18.137,86. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,51% à 2.106,56 et le Nasdaq Composite prend 0,36% à 4.995,22.

Pour l'instant, les résultats des grandes entreprises sont supérieurs aux estimations des analystes qui les avaient récemment revues en baisse en raison du dollar fort.

Après JPMorgan Chase & Co et Wells Fargo mardi, Bank of America a également publié mercredi un résultat net trimestriel bénéficiaire. Le titre de Bank of America recule cependant de 0,31% car le bénéfice net ajusté est légèrement inférieur aux prévisions.

Citigroup et Goldman Sachs, qui vont publier leurs comptes trimestriels jeudi, prennent environ 0,2% chacun.

Hors bancaires, Intel, s'adjuge 2,27% après avoir fait état mardi de prévisions de chiffre d'affaires globalement conformes aux attentes de Wall Street

Delta Air Lines de son côté s'envole de 4,3%. La compagnie aérienne a continué à tirer profit de la baisse du prix du kérosène pour afficher un bénéfice trimestriel supérieur aux prévisions des analystes.

Côté baisse, Google recule de 0,72%. L'Union européenne a formellement accusé le géant d'internet d'avoir nui à ses concurrents et a lancé une enquête antitrust sur Android, son système d'exploitation mobile

D'un point de vue sectoriel, l'énergie, plus forte hausse des principaux indices du S&P-500, poursuit son rebond avec un gain de 0,73%, soutenue par la remontée des cours du pétrole.

Le Brent prend 1,22% à 59,14 dollars le baril, tandis que le brut léger américain progresse de 1,33% à 54 dollars le baril, portés par des signes de baisse de la production aux Etats-Unis.

Sur le plan macroéconomique, L'indice dit "Empire State" de l'activité industrielle dans la région de New York s'est contre toute attente contracté en avril à -1,19, en raison du recul continu des nouvelles commandes.

Quant à la production industrielle, sa contraction en mars, de 0,6%, a été plus forte que prévue et la plus vive depuis plus de deux ans et demi.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...