Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street ouvre en hausse après les chiffres de l'emploi

Wall street : Wall street ouvre en hausse après les chiffres de l'emploi

Wall street : wall street ouvre en hausse après les chiffres de l'emploiWall street : wall street ouvre en hausse après les chiffres de l'emploi

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en nette hausse vendredi, dopée par des chiffres de l'emploi nettement meilleurs qu'attendu aux Etats-Unis en janvier, qui se traduisent par un taux de chômage au plus bas depuis près de trois ans.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones gagne 0,74% (+93,51 points) à 12.798,92 points. Le Standard & Poor's, plus large, avance de 0,71% (+9,45 points) à 1.334,99 points tandis que le composite du Nasdaq prend 0,99% (+28,30 points) à 2.887,98.

Le département du Travail a fait état de 243.000 créations d'emplois non agricoles en janvier, le chiffre le plus élevé depuis avril, et d'un taux de chômage en baisse à 8,3%, son plus bas niveau depuis février 2009.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 150.000 créations d'emploi et un taux de chômage à 8,5%, comme au mois de décembre.

"Tout ce que je peux dire c'est :"impressionnant". Voilà un chiffre que les gens n'auraient jamais cru avant de l'avoir vu", a déclaré Matt McCormick, gérant de fonds chez Bahl & Gaynor.

Les chiffres de l'emploi viennent à la suite d'une série d'indicateurs macro-économiques suggérant une très progressive mais solide reprise économique.

Ces données expliquent largement la hausse de près de 5,5% du S&P 500 depuis le début de l'année et son bond de plus de 23% depuis un creux touché en octobre.

Les intervenants du marché attendent désormais de voir si les dernières statistiques de la semaine - indice ISM des services et commandes à l'industrie - peuvent étayer l'optimisme vis-à-vis de la conjoncture économique.

Du côté des valeurs, l'action Tyson Foods, premier transformateur de viande aux Etats-Unis, gagnait 4,9% à 19,54 dollars après que le groupe a fait état d'une baisse moins marquée que prévu de son bénéfice lors du premier trimestre, clos le 31 décembre, de l'exercice 2011-2012.

En revanche le titre Estee Lauder chutait de 6,37% à 55,10 dollars après que le groupe de cosmétiques a annoncé des prévisions bien en-deçà des attentes.

Ryan Vlastelica, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Catherine Monin

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...