Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street ouvre en hausse après l'emploi

Wall Street : Wall Street ouvre en hausse après l'emploi

Wall Street : Wall Street ouvre en hausse après l'emploiWall Street : Wall Street ouvre en hausse après l'emploi

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert dans le vert vendredi, soutenue par la publication des chiffres des créations d'emploi en novembre, à un plus haut de près de trois ans.

Le dollar a accentué ses gains dans le sillage de cet indicateur, sur l'espoir d'une remontée plus rapide que prévu des taux de la Réserve fédérale américaine.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 33,5 points, soit 0,19%, à 17.933,65 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,14% à 2.074,84 points et le Nasdaq Composite prend 0,20% à 4.779,07 points.

Les valeurs financières soutiennent la tendance avec une progression de 0,90% pour leur indice sectoriel.

Les créations d'emploi aux Etats-Unis ont atteint en novembre leur plus haut niveau depuis près de trois ans avec 321.000 postes non-agricoles, contre 230.000 attendus, selon les données publiées par le département du Travail.

Dans le rapport sur l'emploi publié vendredi, des signes montrent que l'amélioration sur le front de l'emploi commence à se traduire par une progression des salaires, un facteur déterminant pour le calendrier que choisira la Fed pour relever ses taux, maintenus à des niveaux historiquement bas depuis décembre 2008.

Le déficit commercial américain a diminué moins que prévu en octobre à 43,4 milliards de dollars, alors que les économistes interrogés par Reuters l'attendaient en moyenne à 41,4 milliards. La baisse des prix du pétrole n'a pas suffi à compenser l'augmentation des importations, mais la progression des exportations suggère que l'économie américaine ne souffre pas pour l'instant de la dégradation de la demande mondiale.

Sur le marché des changes, le dollar renforce sa vigueur par rapport à un panier de devises de référence en gagnant 0,45%.

Le Brent de mer du Nord est toujours sous le seuil des 70 dollars, en baisse de 0,70% à 69,12 dollars, les pays de l'Opep refusant de réduire leur production malgré une surabondance de l'offre.

Aux valeurs, Gap gagne 2,66%, le groupe de prêt-à-porter ayant annoncé jeudi une hausse de 6% de ses ventes à magasins comparables pour le mois de novembre, alors que les analystes financiers attendaient un repli de 1,4%.

En revanche, la chaîne de vêtements pour jeunes American Eagle Outfitters plonge de 10,13%, après avoir fait état de nouveau d'un bénéfice net trimestriel en repli de 63%, en raison d'une hausse des coûts de restructuration, d'une concurrence accrue et d'une faible demande pour ses produits.

(Rodrigo Campos; Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...