Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street ouvre en baisse, plombée par les technologiques

Wall Street : Wall Street ouvre en baisse, plombée par les technologiques

Wall Street : Wall Street ouvre en baisse, plombée par les technologiquesWall Street : Wall Street ouvre en baisse, plombée par les technologiques

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en repli mercredi, le premier élan d'optimisme sur les résultats ayant cédé la place à la déception après des chiffres inférieurs aux attentes publiés dans le secteur technologique.

L'indice Dow Jones perdait 0,16% à 17.890,02 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, reculait de 0,26% à 2.113,79 points et le Nasdaq Composite cédait 0,80% à 5.166,49 points.

Apple recule de 5,3%, ayant annoncé mardi après la clôture une prévision de chiffre d'affaires en deçà des attentes pour le trimestre en cours en dépit de la solide performance commerciale de ses iPhones qui, toutefois, a été inférieure elle aussi à ce que certains analystes prévoyaient.

Microsoft cède 1,3% après une perte nette trimestrielle de 3,2 milliards de dollars, imputable à des charges liées à l'achat des combinés mobiles de Nokia et à une réduction des effectifs, ainsi qu'à une demande poussive pour son système d'exploitation Windows.

Yahoo abandonne 2,65% après avoir publié un bénéfice inférieur au consensus en raison d'une hausse des dépenses faites pour attirer l'internaute sur ses sites face à Google et Facebook.

Alors que les grands indices américains sont près de leurs niveaux record, les résultats du deuxième trimestre des sociétés du S&P 500 devraient accuser une baisse de 1,9%, selon les données de Thomson Reuters, en net retrait par rapport à la hausse de 5,9% qui était attendue en moyenne au 1er janvier.

"Des résultats décevants de grands noms de la cote pèsent sur la tendance aujourd'hui, l'attention s'étant reportée de la macro à la micro", note Art Hogan chez Wunderlich Securities.

Boeing en revanche prend 2,25% après un bénéfice du deuxième trimestre meilleur que prévu grâce à la poursuite de l'explosion de la demande d'avions commerciaux.

(Tanya Agrawal, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...