Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street ouvre en baisse, le rally pétrolier tourne court

Wall Street : Wall Street ouvre en baisse, le rally pétrolier tourne court

Wall Street : Wall Street ouvre en baisse, le rally pétrolier tourne courtWall Street : Wall Street ouvre en baisse, le rally pétrolier tourne court

par Abhiram Nandakumar

NEW YORK (Reuters) - Wall Street était en légère baisse mardi en ouverture, le bref rally du pétrole et d'autres matières premières ayant fait long feu.

Les échéances d'avril sur le WTI texan et le Brent perdaient respectivement 1,7% et 1,0%.

La Bourse évolue de concert avec le marché pétrolier depuis le début de l'année, ne parvenant pas à prendre de la hauteur dans la mesure où les investisseurs assimilent une faible demande énergétique à une conjoncture économique médiocre.

"Le marché se cherche toujours une direction", observe Scott Brown (Raymond James). La Bourse réagit au jour le jour aux péripéties du marché pétrolier "ce qu'elle ne devrait pas faire mais ce qui est révélateur du climat de nervosité qui y règne", ajoute-t-il.

Wall Street était parvenue la veille à conserver son élan de la semaine passée, sa meilleure depuis le début de l'année, en profitant précisément du rally pétrolier.

Les incertitudes entourant l'évolution de la politique monétaire américaine, dont le cycle de durcissement a été amorcé en décembre dernier, contribuent également à gâter le goût du risque.

Les investisseurs suivront donc avec un intérêt certain les déclarations du vice-président de la Fed Stanley Fischer et du président de la Fed de Minneapolis Neel Kashkari dans le courant de la journée.

Au menu de la séance figurent aussi des statistiques immobilières, ainsi que l'indice de confiance du consommateur.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd 0,36% à 16.561,08 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, cède 0,47% à 1.936,43 points et le Nasdaq Composite laisse 0,5% à 4.547,5 points.

Aux valeurs, Home Depot gagne 3%, le numéro un américain du bricolage ayant publié ce mardi des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu grâce à l'amélioration du marché immobilier américain qui stimule la demande pour l'équipement de la maison.

La chaîne de grands magasins Macy's avance de 2%, grâce à une baisse plus faible que prévu de ses ventes trimestrielles à périmètre comparable.

Fitbit décroche de 15,3%, le fabricant d'objets connectés portables anticipant un bénéfice en deçà du consensus.

Le fabricant de disques durs Western Digital lâche 4,5%, le chinois Unisplendour ayant renoncé à entrer au capital dans la crainte d'une décision défavorable de la Commission américaine des investissements étrangers (CFIUS).

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...