Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street ouvre en baisse, inquiétudes sur la grèce

Wall street : Wall street ouvre en baisse, inquiétudes sur la grèce

Wall street : wall street ouvre en baisse, inquiétudes sur la grèceWall street : wall street ouvre en baisse, inquiétudes sur la grèce

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse lundi sur un regain d'inquiétudes autour de la dette grecque et alors que les marchés d'actions américains viennent d'enregistrer leur pire trimestre depuis la crise de 2008.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones reculait de 0,56% (60 points) à 10.852 points. Le Standard & Poor's, plus large, cédait 0,56% (6 points) à 1.125 points tandis que le composite du Nasdaq perdait 0,73% (17 points) à 2.397 points.

Le gouvernement grec a confirmé dimanche qu'il ne parviendrait pas à abaisser son déficit public selon les exigences de ses bailleurs de fonds. L'annonce ravive le spectre d'un défaut d'Athènes sur sa dette, alors que les ministres des Finances de l'Eurogroupe se réunissent sur fond de grande défiance des investisseurs sur leur capacité à trouver une réponse crédible à la crise.

"Cette nouvelle est décevante mais pas surprenante", commente Oliver Pursche, président de Gary Goldberg Financial Services. "Je pense qu'ils obtiendront une aide supplémentaire si besoin, mais il reste beaucoup d'incertitudes sur la somme qui pourrait être accordée ainsi que sur le cadre d'un éventuel accord."

Les inquiétudes entourant la crise de la dette en Europe ont amené Wall Street à enregistrer son pire trimestre depuis les mois les plus sombres de la crise financière de 2008. L'indice S&P a perdu 14% au trimestre dernier et plus de 7% sur le seul mois de septembre.

Les banques américaines exposées à leurs homologues européennes sont regardées de près par les investisseurs, alors que les valeurs financières figurent lundi parmi les plus fortes baisses sectorielles en Europe.

Les actions Barclays cotées à Wall Street ont ainsi ouvert en baisse de 2,3%.

Yahoo prenait 3,3% à 13,6 dollars, alors que le géant chinois du commerce en ligne Alibaba s'est dit "très intéressé" par le groupe américain si l'opportunité d'un rachat se présentait.

Les investisseurs surveilleront par ailleurs l'indice ISM de l'activité manufacturière (14h00 GMT) attendu à 50,5 en septembre contre 50,6 en août.

Ryan Vlastelica, Natalie Huet pour le service français, édité par Jean Décotte

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...