Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street ouvre en baisse, animé par les résultats

Wall Street : Wall Street ouvre en baisse, animé par les résultats

Wall Street : Wall Street ouvre en baisse, animé par les résultatsWall Street : Wall Street ouvre en baisse, animé par les résultats

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en repli jeudi affectée par des indicateurs économiques jugés décevants en Europe et en Chine et une nouvelle hausse des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis pour la troisième semaine d'affilée.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perdait 55,22 points, soit 0,31%, à 17.983,05 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, reculait de 0,18% à 2.104,13 points et le Nasdaq Composite cédait 0,23% à 5.023,76 points.

Sur la semaine au 18 avril, les inscriptions au chômage ont progressé à 295.000, a annoncé le ministère du Travail, alors que les économistes attendaient en moyenne 290.000.

L'activité du secteur manufacturier en Chine s'est contractée en avril pour le deuxième mois consécutif, ce qui suggère que les conditions économiques continuent de se détériorer en dépit de la politique musclée de la Banque centrale chinoise.

En Europe, la croissance du secteur privé n'a pas répondu aux attentes en avril en raison d'un ralentissement des nouvelles commandes imputable pour l'essentiel à une activité poussive en France.

Le marché digère également les résultats de poids lourds de la cote. PepsiCo, Procter & Gamble et 3M reculent respectivement de 0,20%, 1,11% et 2,86%, les trois groupes évoquant l'envolée du dollar pour justifier un abaissement de leurs prévisions ou des résultats inférieurs aux attentes.

Facebook recule de 0,76% au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel en dessous du consensus. General Motors (-2,69%) subit le même sort pour les mêmes raisons.

Côté hausses, Caterpillar prend 2,69% grâce à bénéfice net trimestriel en hausse. Dow Chemical s'adjuge 1,77%, soutenu également par un bénéfice trimestriel meilleur qu'attendu.

Sur le front pétrolier, le baril de Brent remonte nettement à 64,02 dollars (+2,02%).

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...