Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street ouvre en baisse

Wall street : Wall street ouvre en baisse

Wall street : wall street ouvre en baisseWall street : wall street ouvre en baisse

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs américaines ont ouvert en baisse mercredi, des indicateurs macro-économiques inférieurs aux attentes dans la zone euro et aux Etats-Unis incitant les investisseurs à prendre quelques bénéfices au lendemain d'une séance positive.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones recule de 0,4% ou 50,40 points, à 13.228,69 points, tandis que le Standard & Poor's 500 perd 0,5% ou 15,19 points à 3.035,60 points.

L'activité du secteur industriel dans la zone euro s'est de nouveau contractée en avril alors que le ralentissement dans les pays périphériques semble se propager à la France et l'Allemagne, selon les données définitives de l'enquête Markit auprès des directeurs d'achats publiées mercredi.

Par ailleurs, les créations d'emplois dans le secteur privé le mois dernier aux Etats-Unis se sont révélées nettement inférieures aux attentes, selon les résultats de l'enquête mensuelle ADP publiés mercredi. Il a été créé 119.000 emplois en avril, alors que le marché attendait 177.000 postes supplémentaires.

L'enquête ADP est considérée comme un indicateur avancé de la statistique mensuelle sur l'emploi dont les chiffres sont attendus vendredi.

Les économistes interrogés par Reuters anticipent 170.000 créations de postes dans le privé et dans le public mais hors secteur agricole au mois d'avril après 120.000 nouveaux emplois nets annoncés en mars.

Aux valeurs, American Eagle Outfitters s'adjuge 8% à 19,48 dollars. Le distributeur d'articles de confection a relevé sa prévision de résultat pour le premier trimestre.

Standard Microsystems bondit de 38% à 36,29 dollars après l'annonce d'une OPA de son concurrent Microchip Technology à 37 dollars par action.

Le marché attend maintenant la statistique des commandes à l'industrie prévue dans une vingtaine de minutes (14h00 GMT). Les économistes anticipent une baisse de 1,6% après une hausse de 1,3% en février.

Chuck Mikolajczak; Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...