Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street monte avec les PMI, malgré la panne du Nasdaq

Wall Street : Wall Street monte avec les PMI, malgré la panne du Nasdaq

Wall Street : Le Dow Jones gagne 0,44%, le Nasdaq prend 1,08%Wall Street : Le Dow Jones gagne 0,44%, le Nasdaq prend 1,08%

NEW YORK (Reuters) - Les marchés américains ont fini en nette hausse jeudi malgré une longue interruption des transactions sur le Nasdaq, qui n'a pas remis en cause l'élan d'optimisme insufflé en début de journée par des indicateurs de bon augure pour la reprise de l'économie mondiale.

L'indice Dow Jones a gagné 66,19 points, soit 0,44%, à 14.963,74 points, terminant dans le vert pour la première fois en sept séances. Le Standard & Poor's 500, plus large, a pris 14,16 points (+0,86%) à 1.656,96 points, sa meilleure performance en pourcentage depuis le début du mois, et le Nasdaq Composite a progressé de 38,92 points (+1,08%) à 3.638,71 points.

La journée a été marquée par la paralysie totale du Nasdaq pendant plus de trois heures à la suite d'un incident technique dont l'origine restait inconnue au moment de la clôture. Les transactions sur les quelque 3.200 valeurs du deuxième marché américain n'ont repris que moins d'une heure avant la clôture.

Si l'action Nasdaq OMX Group a fini la journée en baisse de 3,42%, cette panne exceptionnelle n'a pas remis en cause la tendance de fond de la séance.

La plus forte hausse du Dow Jones revient même à une valeur cotée sur le Nasdaq, à savoir Microsoft, qui a pris 2,47% après une recommandation d'achat de Nomura.

La panne du Nasdaq a néanmoins fait chuter les volumes de transactions à environ 4,23 milliards de titres sur le New York Stock Exchange, le NYSE MKT et le Nasdaq, le chiffre le plus faible enregistré depuis le 1er janvier, à comparer à une moyenne quotidienne de 6,3 milliards.

Les acheteurs ont été encouragés par les premiers résultats des enquêtes mensuelles de Markit auprès des directeurs d'achats: le PMI américain a atteint son plus haut niveau depuis cinq mois, la croissance de l'activité en zone euro a été plus soutenue qu'attendu et le secteur manufacturier chinois a rebondi.

LES CYCLIQUES RECHERCHÉES, HP CHUTE

Les espoirs placés dans la reprise économique ont notamment profité aux valeurs cycliques, comme l'énergie, dont l'indice de référence a pris 1,34%, les matériaux de base (+1,16%) ou l'industrie (+1,27%).

"La manière dont évolue la reprise américaine, l'amélioration en Europe et en Chine: tout cela va assurément dans le sens d'une amélioration du paysage global", commente Art Hogan, directeur exécutif de Lazard Capital Markets.

Parmi les autres indicateurs du jour, les inscriptions hebdomadaire au chômage sont ressorties en hausse mais restent proches de leur plus bas niveau depuis six ans.

Ces éléments ont permis au marché new-yorkais d'entamer un rebond au lendemain de la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale, qui n'a guère modifié le sentiment dominant sur l'évolution prévisible de la politique monétaire de la Fed.

Parmi les perdants de ce jeudi, Hewlett-Packard a chuté de 12,45%, la plus forte baisse du Dow, après avoir fait état mercredi d'une baisse du chiffre d'affaires de sa division "Enterprise Revenue", sa deuxième source de revenus, que la directrice générale, Meg Whitman, a placée au coeur de sa stratégie de reconquête.

Autre valeur sanctionnée, l'enseigne de mode Abercrombie & Fitch a abandonné 17,7% après l'annonce d'une baisse de 10% de ses ventes trimestrielles à périmètre comparable, un recul plus marqué qu'attendu.

Rodrigo Campos; Marc Angrand pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...