Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Les gagnants et perdants 2012 d'après Reyl

Wall Street : Les gagnants et perdants 2012 d'après Reyl

tradingsat

(CercleFinance.com) - Reyl & Cie France est revenu jeudi sur les meilleures et les plus mauvaises performances des marchés d'actions américains pour l'année qui s'achève.

Sur l'indice Dow Jones, la banque privée d'origine suisse distingue en particulier les performances de Bank of America (+104% en Bourse depuis le début de l'année), Home Depot (+46%) ou Walt Disney (+34%).

Reyl explique que Bank of America a su bénéficier du retour de l'intérêt des investisseurs pour les financières au cours du second semestre, sur fonds des politiques accommodantes de la Fed et des restructurations menées dans le secteur.

La banque note d'ailleurs que le secteur de la finance a affiché, sans grande surprise, la meilleure performance sectorielle de Wall Street en engrangeant 27% en 2012, juste devant le secteur de la consommation discrétionnaire (+22%).

Au-delà de l'activisme de la Fed, les financières ont bénéficié de la bonne dynamique de l'économie américaine, qui affiche 'de meilleurs fondamentaux' d'après la banque suisse.

Au rang de 'déception de l'année', Reyl choisit Hewlett-Packard, un groupe jugé 'en retard sur ses concurrents', notamment IBM. Sur l'année, le titre HP s'inscrit en repli de 44%.

Sur le Nasdaq, les champions se nomment Expedia (+107% depuis le 1er janvier), Gilead (+80%) et eBay (+70%).

'Gilead est l'exemple du succès biotechnologique avec, entre autres, les résultats du traitement Stribild, un nouveau régime posologique à comprimé unique pour le traitement du VIH', commente Virginie Robert, la directrice adjointe de Reyl & Cie France.

La gérante fait également la part belle à Amazon (+50% sur l'année) et à la stratégie de diversification habilement menée de son PDG Jeff Bezos et à la remontée de Starbucks, (+17%) grâce une politique d'expansion bien menée, notamment en direction de la Chine.

Concernant le 'come-back de l'année, Reyl choisit GAP, dont le cours de Bourse a repris 70% depuis le début de l'année sous l'effet d'un redressement mis en place dans le courant de l'année et à une stratégie commerciale plus orientée vers les ventes 'en ligne'.

Enfin, Reyl n'oublie pas Apple et retient le MacBook Pro 13-Inch Retina Display en tant que 'produit de l'année', considérant l'appareil comme le 'meilleur ultra-portable' au monde avec un écran exceptionnel à la résolution supérieure à celle des téléviseurs HD.

'Non, Apple n'a pas fini d'innover!', assure ainsi Virginie Robert.

La gestionnaire mentionne quelques 'affaires à suivre' en 2013, citant pêle-mêle les noms de LinkedIn, UnderArmour, Celgene, Facebook, Five Below, GE mais aussi des 'thématiques fortes' telles que la mobilité Internet, à commencer par les paiements sur mobiles.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...