Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street hésite dans les premiers échanges

Wall Street : Wall Street hésite dans les premiers échanges

Wall Street : Wall Street hésite dans les premiers échangesWall Street : Wall Street hésite dans les premiers échanges

par Yashaswini Swamynathan

NEW YORK (Reuters) - Wall Street hésite vendredi en ouverture de la dernière séance de la semaine, après avoir marqué une pause la veille à la suite de résultats de sociétés jugés décevants, alors qu'ils avaient été jusqu'à présent suffisamment bons pour amener les analystes à réviser leurs prévisions pour cette "saison" des résultats.

Les analystes pensent à présent que les bénéfices des entreprises composant l'indice S&P-500 auront diminué de 3,3% au deuxième trimestre, alors qu'ils anticipaient un recul de 5% au début de la saison des résultats.

Sur les 103 sociétés qui avaient publié leurs comptes jusqu'à jeudi compris, 67% ont battu le consensus, soit un peu plus que la moyenne habituelle de 63%, selon des données de Thomson Reuters.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones cède 0,03% à 18.512,85 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, laisse 0,04% 2.164,33 points, tandis que le Nasdaq Composite recule de 0,09% à 5.069,16 points.

"Le marché doit digérer un rally post-Brexit très costaud", a dit Adam Sarhan (Sarhan Capital). "A ce stade, il mérite le bénéfice du doute et a le droit de marquer une pause pendant que les investisseurs font le point sur une bordée de résultats".

La journée sera dépourvue de statistiques d'importance. La Réserve fédérale se réunira la semaine prochaine et les investisseurs espèrent qu'ils auront après cela une idée un peu plus claire du calendrier du resserrement monétaire de l'institut d'émission.

Aux valeurs, General Electric cède 2,4% à 31,81 dollars.

Le conglomérat industriel a pourtant annoncé vendredi une forte hausse de son bénéfice net ajusté au deuxième trimestre, ses activités dans l'aéronautique, la santé et les équipements de production d'électricité lui ayant permis de compenser la faiblesse de la demande dans le pétrole, le gaz et le transport.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...