Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street grimpe, portée par le pétrole

Wall Street : Wall Street grimpe, portée par le pétrole

Wall Street : Wall Street grimpe, portée par le pétroleWall Street : Wall Street grimpe, portée par le pétrole

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé lundi dans le vert, portée par la progression des cours du pétrole qui ont touché un pic d'un an dans l'espoir d'un accord entre producteurs pour stabiliser le marché.

La tendance a été soutenue en outre par le déroulement du deuxième débat entre les deux principaux candidats à la Maison blanche, qui n'a pas remis en cause le scénario d'une victoire d'Hillary Clinton, jugé préférable par les investisseurs.

L'indice Dow Jones a gagné 88,55 points, soit 0,49%, à 18.329,04. Le Standard & Poor's 500, plus large, a progressé de 0,46% à 2.163,66 et le Nasdaq Composite a pris 0,69% à 5.328,67, tout près de son plus haut historique.

La Russie s'associera à l'accord que doivent formaliser les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré lundi Vladimir Poutine.

Des consultations se tiendront mercredi à Istanbul entre les membres du cartel et des pays extérieurs à l'organisation en vue de parvenir à une position commune sur la mise en oeuvre de l'accord d'Alger sur une limitation de la production de pétrole.

Autre élément bien accueilli par les marchés, le débat Clinton-Trump, qui a tourné selon les observateurs à l'avantage de Hillary Clinton.

Selon un sondage CNN/ORC, 57% des personnes interrogées qui ont regardé le débat de dimanche soir ont jugé que la candidate démocrate l'avait emporté, contre 34% seulement pour son rival républicain.

Une victoire de l'ex-secrétaire d'Etat est jugée plus rassurante par les marchés car porteuse de moins d'incertitudes en matière politique et économique.

APPLE AU PLUS HAUT DEPUIS DÉCEMBRE

Sur le marché des changes, le dollar s'est raffermi, soutenu toujours par des attentes d'un resserrement monétaire en décembre.

Dans ce contexte, les investisseurs attendent avec impatience le compte-rendu de la réunion monétaire de septembre de la Réserve fédérale, qui sera publié mercredi.

Le marché obligataire était fermé lundi pour cause de Columbus Day.

Les marchés actions ont profité de l'envolée du cours du baril de brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI), qui a gagné 1,54 dollars, soit 3,09%, à 51,35 dollars le baril, au plus haut depuis un an.

L'indice S&P du secteur de l'énergie a gagné 1,5%. Exxon Mobil s'est adjugé 1,96%, la plus forte hausse du Dow.

A la hausse également, Apple a gagné 1,75% à la suite de l'annonce par son concurrent Samsung Electronics de la suspension de la production de ses smartphones Galaxy Note 7.

Le géant de la pharmacie Merck & Co a pris 1,8% après la publication de résultats d'essais cliniques sur son traitement du cancer du poumon par immunothérapie Keytruda.

Mylan a bondi de 8,15% après l'annonce vendredi soir d'un accord amiable prévoyant un paiement unique de 465 millions de dollars pour mettre un terme aux investigations des autorités américaines sur les conditions de remboursement du traitement anti-allergique EpiPen.

A la baisse, Twitter a chuté de plus de 11% en réaction à un article de Bloomberg selon lequel plusieurs des acquéreurs potentiels du groupe dont les noms ont été cités ces dernières semaines ne devraient pas présenter d'offre de reprise.

(Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...