Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street gagne 1,03% en clôture avec le reflux du pétrole

Wall street : Wall street gagne 1,03% en clôture avec le reflux du pétrole

Wall street : wall street gagne 1,03% en clôture avec le reflux du pétroleWall street : wall street gagne 1,03% en clôture avec le reflux du pétrole

par Edward Krudy

NEW YORK (Reuters) - Le recul des cours du pétrole ainsi que des prévisions à long terme de Bank of America supérieures aux attentes ont permis à Wall Street de rebondir de quelque 1% mardi, la place boursière américaine faisant preuve de résistance en s'éloignant d'une zone de danger technique.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 1,03%, soit 124,35 points, à 12.214,38. Le S&P-500, plus large, a pris 11,69 points, soit 0,89%, à 1.321,82. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 20,14 points (+0,73%) à 2.765,77.

Le S&P 500 est repassé au-dessus d'une ligne plancher sur six mois - celle qui relie un creux touché fin août et un autre touché fin novembre - après avoir clôturé en-deçà de cette ligne lundi. Et le Nasdaq s'est éloigné de sa moyenne mobile sur 50 jours.

Le fait d'avoir réussi à résister à ces seuils techniques est une preuve de la solidité de Wall Street, estiment des courtiers, qui attendent toutefois d'avoir confirmation de cette vaillance.

"Nous sommes au-dessus de ces niveaux clefs aujourd'hui mais il faut qu'il y ait un écart, dans un sens dans l'autre, de 1% à 2% pour que nous puissions établir la direction que va prendre la Bourse", a noté Paul Hickey, analyste chez Bespoke Investments Group.

L'action Bank of America a terminé en hausse de 4,7% à 14,69 dollars après avoir dit anticiper sur le long terme un bénéfice imposable de 40 milliards de dollars par an, un chiffre qui a surpassé les anticipations de certains analystes.

Dans la foulée de l'action de l'une des principales banques américaines, l'indice KBW du secteur a bondi de 2,70%.

Parmi les autres progressions marquées de la séance, figure celle du titre Sprint Nextel, qui a gagné 4,91% à 4,70 dollars après des rumeurs faisant état du groupe de télécoms avec la filiale américaine de Deutsche Telekom.

Les valeurs pétrolières ont pâti du reflux des cours du pétrole à la suite de déclarations de pays membres de l'Opep, disant que l'organisation étudiait une éventuelle hausse de sa production pour la première fois en plus de deux ans.

L'indice S&P du secteur de l'énergie a cédé 0,63%.

D'après Bruce Zaro, analyste technique chez Delta Global Asset Management, une poursuite du recul des cours du pétrole pourrait faire sortir le Dow Jones de sa bande de fluctuation dans lequel il évolue depuis quelques semaines.

Selon lui, le fait de dépasser le niveau de 12.300 pourrait donner un coup de fouet sur le plus long terme au marché boursier.

L'action Boeing a pris 1,34% à 72,04 dollars après une commande portant sur 33 avions passée par ILFC.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...