Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street fortement pénalisée par la crise budgétaire

Wall street : Wall street fortement pénalisée par la crise budgétaire

Wall street : wall street fortement pénalisée par la crise budgétaireWall street : wall street fortement pénalisée par la crise budgétaire

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en net repli lundi, affectée par les problèmes de dette souveraine qui persistent en Europe comme aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a reculé de 0,76%, cédant 94,57 points à 12.385,16 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 10,70 points, soit 0,81%, à 1.305,44 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 24,69 points (-0,89%) à 2.765,11 points.

Les investisseurs sont inquiets, à quelques jours de la date butoir pour l'obtention d'un accord sur le budget et la dette, tandis qu'aucune avancée n'a été enregistrée ce week-end sur le sujet.

Républicains et démocrates dessinaient lundi les contours d'un plan B pour éviter au pays la cessation de paiement.

Fitch Ratings a par ailleurs une nouvelle fois menacé de placer la note de la dette souveraine américaine sous surveillance avec implication négative si aucun accord n'était trouvé sur la question du relèvement du plafond de l'endettement des Etats-Unis.

Dans la matinée, l'agence Moody's a également suggéré aux Etats-Unis d'éliminer simplement le plafond imposé à la dette extérieure du pays afin de réduire l'incertitude chez les détenteurs d'obligations souveraines.

Tout comme en Europe, les valeurs bancaires ont été particulièrement affectées par ces difficultés budgétaires. L'indice S&P du secteur bancaire américain a cédé 0,44%, Citigroup et Bank of America ont reculé respectivement de 1,66% et 2,8%. JP Morgan Chase a cédé 0,37%.

News Corp a glissé de 4,32% dans le sillage du scandale des écoutes téléphoniques imputées à News of the World.

IBM a cédé 0,14% peu avant la publication de ses résultats trimestriels en après-Bourse, ouvrant le bal d'une série de résultats de nombreuses entreprises technologiques cette semaine dont Apple et Yahoo mardi, Intel mercredi et Microsoft jeudi.

Catherine Monin pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...