Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street finit sur une note mitigée avec l'Ukraine

Wall Street : Wall Street finit sur une note mitigée avec l'Ukraine

Wall Street : Wall Street finit sur une note mitigée avec l'UkraineWall Street : Wall Street finit sur une note mitigée avec l'Ukraine

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini sur une note mitigée jeudi au terme d'une séance volatile, le regain de tension en Ukraine ayant pris le pas sur de bons résultats de sociétés qui ont malgré tout profité au Nasdaq.

Signe de la nervosité des investisseurs, le Nasdaq a ouvert en hausse de plus de 1% avant de passer une demi-heure plus tard en territoire négatif puis de finalement repartir de l'avant sous la conduite d'Apple, qui a bondi de plus de 8%.

L'indice Dow Jones, hésitant tout au long de la séance, a finalement terminé inchangé à 16.501,65 points tandis que le Standard & Poor's 500, plus large, progressait de 3,22 points (0,17%) à 1.878,61, sa septième hausse en huit séances.

Le Nasdaq Composite a pris 21,37 points ou 0,52% à 4.148,34, après être monté jusqu'à 4.177 le matin.

"Le marché devrait normalement monter avec les bons résultats de sociétés qu'on a eus mais il y a des points chauds dans le monde qui sont comme un feu de camp qui ne veut pas s'éteindre", commente Kim Forrest, analyste chez Fort Pitt Capital Group à Pittsburgh.

Moscou a annoncé la tenue de manoeuvres militaires près de la frontière ukrainienne en réponse à l'escalade des tensions en Ukraine et le président américain Barack Obama a affirmé que de nouvelles sanctions contre la Russie étaient "prêtes".

Vedette de la séance, Apple, la première capitalisation du marché américain, a bondi de 8,2% à 567,77 dollars au lendemain de l'annonce de ventes d'iPhone nettement meilleures qu'attendu, d'un nouveau plan de rachat d'actions de 30 milliards de dollars et d'une division par sept du nominal de son action, qui pourrait lui ouvrir les portes du Dow Jones.

Facebook, également en hausse le matin après de bons résultats, a en revanche effacé ses gains et terminé en baisse de 0,89% à 60,87 dollars.

GE INSENSIBLE AUX RUMEURS SUR ALSTOM

Au sein du Dow, Caterpillar a gagné jusqu'à 4% le matin après ses résultats supérieurs aux attentes mais le constructeur d'engins a réduit son avance en clôture à 1,84%.

Verizon (-2,42%) et 3M (-0,97%) ont à l'inverse pesé sur l'indice après des résultats inférieurs aux estimations des analystes.

Hors du Dow, United Continental, deuxième compagnie aérienne américaine, a chuté de 9,84% après avoir accru sa perte à 609 millions de dollars au premier trimestre.

Les publications de résultats se poursuivaient à la clôture avec notamment Microsoft et Amazon.

Sur le front des fusions et acquisitions, le spécialiste des prothèses orthopédiques Zimmer Holdings a bondi de 11,5% après avoir conclu le rachat de son concurrent Biomet pour un peu plus de 13 milliards de dollars.

Le groupe de cosmétiques Elizabeth Arden s'est envolé de 13,1% alors que se précise la perspective d'une OPA. Selon des sources, l'entreprise a mandaté la banque Goldman Sachs pour trouver un acquéreur.

General Electric (+0,15%) a peu réagi aux informations évoquant son intérêt pour un rachat du français Alstom.

(Chuck Mikolajczak et Ryan Vlastelica, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...