Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street finit pratiquement stable

Wall street : Wall street finit pratiquement stable

Wall street : wall street finit pratiquement stableWall street : wall street finit pratiquement stable

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs américaines ont fini sans grand changement mardi au terme d'une séance hésitante, les investisseurs saluant l'accord sur un second plan d'aide à la Grèce tout en étant tentés par quelques prises de bénéfices.

L'indice Dow Jones a gagné 0,12% ou 15,82 points à 12.965,69 points. Le Standard & Poor's, plus large, a fini quasi-stable avec un gain de 0,07% (+0,98 point) à 1.362,21 points. Le composite du Nasdaq a reculé de 0,11%, soit de 3,21 points, à 2.948,57 points.

Les marchés étaient fermés lundi pour la Journée du président.

Selon l'accord arraché par la zone euro après treize heures de négociations, la Grèce verra le fardeau de sa dette allégé par 130 milliards d'euros de prêts publics et une restructuration de la dette détenue par les créanciers privés.

Ce plan permet d'écarter le risque d'un défaut grec en mars mais pas de régler tous les problèmes économiques grecs, tempèrent les analystes. En outre, la bonne nouvelle était attendue.

Dans ce contexte, il était tentant pour les investisseurs ayant joué la hausse récente du marché de prendre quelques bénéfices, d'autant plus que, mardi en séance, l'indice Dow Jones a brièvement franchi la barre des 13.000 points pour la première fois depuis mai 2008.

Les signes d'amélioration de l'économie américaine et la stabilisation de la crise de la dette en Europe ont permis à l'indice Dow Jones de gagner plus de 20% depuis la fin de 2011 et à l'indice S&P de gagner plus de 8% depuis le début de l'année.

"Nous sommes face à une petite pression vendeuse compte tenu du rebond constaté ces derniers temps", souligne Fred Dickson, spécialiste des marchés chez D.A. Davidson & Co.

Aux valeurs, Kraft Foods a gagné 1,47% à 38,57 dollars. Le groupe agroalimentaire prévoit une croissance bénéficiaire d'au moins 9% cette année.

Home Depot a grignoté 0,45% à 46,92 dollars. La chaîne de magasins de bricolage a publié un résultat trimestriel supérieur aux attente.

Macy's s'est adjugé 1,22% à 36,69 dollars. L'exploitant de grands magasins a annoncé un résultat en hausse et prévu une nouvelle hausse de son chiffre d'affaires cette année.

Apple a gagné 2,5% à 4,85. La commission américaine du commerce international (ITC) a décidé que le fabricant de l'iPhone n'était pas en infraction à propos d'une technologie brevetée du fabricant de téléphones mobiles HTC.

En revanche, Wal-Mart Stores a reculé de 3,85% à 60,07 dollars. Le numéro un mondial de la distribution a dégagé au quatrième trimestre un bénéfice inférieur au consensus en raison d'une baisse des prix destinée à gagner de la clientèle durant la période des fêtes de fin d'année.

La période de publication des résultats trimestriels est bientôt terminée. Selon les données Thomson Reuters arrêtées à mardi matin, sur les 418 sociétés de l'indice S&P ayant publié leurs comptes, 64% affichent des résultats supérieurs aux attentes, ce qui est un taux inférieur à celui des derniers trimestres.

Nathalie Huet et Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...